Le Midi Libre - Supplément Sport - «Le professionnalisme ce n’est pas de l’argent»

Edition du 3 Octobre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Mohamed Laib, président de l’USM Harrach
«Le professionnalisme ce n’est pas de l’argent»
30 Septembre 2010

Mohamed Laib, président de l’USM Harrach, dans une déclaration faite au journal Midi Libre, estime que la question de moyens n’est pas importante, mais c’est une fausse donne qui n’a aucune relation avec la pratique sportive en général et footballistique en particulier. « On entend souvent les gens dire qu’avec peu de moyens, nous ne pouvons pas atteindre les objectifs. Ce n’est pas vrai. S’ il y a une bonne organisation, une bonne gestion et un maximum de sérieux, avec ce peu de moyen nous pouvons réaliser tout ce que nous voulons. Certes, beaucoup de dirigeants justifient leur échec par cette idée bien précise, à mon avis, c’est un prétexte qui sert à mettre fin à toutes les spéculations » a-t-il déclaré. Le boss de l’USMH confirme que « le plus important c’est le travail sérieux, la continuité surtout et la stabilité du staff technique et dirigeant. C’est ce qui est important, sinon la question de moyens ne veut rien dire. Comparativement à une équipe qui se prépare à Ain Témouchent et une autre qui se prépare ailleurs ce n’est pas la même chose, mais nous sommes au même niveau, on s’est classé parmi les premiers avec ce peu de moyens » a-t-il ajouté. Le président de cette formation d’El harrach a tenu à saisir cette occasion pour saluer le grand effort qu’a consenti notamment le staff technique. « Depuis trois ans, nous avons le même groupe qui gère la sélection. Concernant le côté technique, je pense que nous avons une nette stabilité.» Abordant le volet relatif au passage au statut de club professionnel, le premier responsable de ce club confirme que tout est prêt pour être au rendez-vous. « Dans l’ensemble, rien n’a changé. Mis à part l’équipe du conseil administratif qui est la propriétaire de cette nouvelle entreprise, tout a été gardé.» Mohamed Laib estime par contre que les choses changent quand les acteurs économiques affichent leur intérêt à s’investir dans le football professionnel. En revenant sur la question de l’argent, ce responsable confirme que malgré tout ce qui se dit, l’USMH ne courra jamais derrière l’argent .« Le professionnalisme ce n’est pas de l’argent et le football n’a jamais drainé de l’argent .»

Par : M. S.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel