Le Midi Libre - Sport - L’Entente met fin au spectre tlemcénien

Edition du 3 Octobre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




ESS 3 – WAT 1
L’Entente met fin au spectre tlemcénien
3 Octobre 2010

Le rendez-vous face au WATlemcen ne s’annonçait guère de tout repos pour les dirigeants de l’Entente de Sétif et ses supporters habitués aux mauvaises surprises face au même adversaire sur leur propre fief. Il s’agit aussi d’une équipe qui a privé la saison dernière les Sétifiens du titre de champion d’Algérie alors qu’ils étaient tout près du sacre final. Si l’on revient au déroulement du match, chacune des deux équipes préoccupées par le résultat final n’ont à aucun moment contribué à rehausser le match au niveau escompté. Mais du côté sétifien les absences de Lemouchia et de Hemani quoiqu’incorporé finalement à la 75’, posaient quelques soucis à l’entraîneur Solinas. Du côté des visiteurs évoluant avec un nouvel entraîneur, fin connaisseur du football sétfien et avec des individualités en attaque où le talent n’est guère à démontrer à l’image de Berramla auteur d’un but méritoire, le WAT a tenté tout au long du match à surprendre son vis-à-vis. Ce qui se confirma d’ailleurs à la 24’ lorsque le remuant Berramla se déjoua du marquage de Laïfaoui avant de battre Chaouchi d’un titre millimétré. Les locaux essayèrent certes de parvenir jusqu’à la cage de Hadjaoui mais les Tlemcéniens prirent le dessus sur tous les duels individuels. Heureusement que Hachoud parvint à sauver la face à la 26’ lorsqu’il plaça un boulet des 30 mètres hors de portée de Hadjaoui. Il s’agit là d’un but égalisateur mais qui donna aussi du mordant à l’attaque sétifienne qui provoqua à maintes reprises la défense adverse jusqu’à la pause. Mais avant, Hadj Aïssa, auteur d’une prouesse technique spectaculaire, ponctua son geste par un tir rageur des 30 mètres qui ne laissa aucune chance au gardien tlemcénien. Djabou de son côté ne voulut pas attendre la fin du premier half pour assurer l’ascendant sétifien, mais il échoua. De retour des vestiaires, à l’image de la première mi-temps, le jeu ne s’anima guère et se concentra au milieu du terrain. Il fallut seulement compter sur quelques actions anodines. Et, contre le cours du jeu, le gardien Chaouchi priva les visiteurs d’un but tout fait lorsqu’il s’opposa à deux reprises aux tirs instantanés de Sidhoum et Berramla à la 65’. Djabou répliqua à la 72’ mais sur le montant, alors que Bouazza incorporé à la 64’ laissa Hadjaoui pantois sur un tir en force des 25 mètres.
A. B.

Par : Abdelhalim Benyellès

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel