Le Midi Libre - Midi Est - Beaucoup de chantiers concrétisés

Edition du 3 Octobre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Jijel, secteur des travaux publics
Beaucoup de chantiers concrétisés
3 Octobre 2010

La réalisation d’une trémie au chef lieu de wilaya, le lancement des études sur 18 km du dédoublement de la RN 27 entre El Milia et Sidi Maârouf ainsi que la réalisation d’un parc régional de travaux publics sont autant de chantiers concrétisés au cours de ces dernières années ou en voie de l’être.

Les enveloppes budgétaires allouées au cours de ces dix dernières années au secteur des travaux publics font que la wilaya de Jijel dispose aujourd’hui d’un réseau routier dense et bien maillé. Il constitue ainsi le principal moyen de communication aussi bien avec l’intérieur qu’avec les wilayas limitrophes.
Des plans de développements d’une valeur de 44,6 milliards de dinars ont permis la réhabilitation et la modernisation de 535 km de routes.
Le dédoublement de la RN 43 sur 75 km, la surpression des points noirs sur 21 km entre El Aouana et Ziama-Mansouriah, la réalisation d’un tunnel au niveau des grottes merveilleuses, le lancement des travaux sur 14 km de l’évitement sud de la ville de Jijel, la réalisation d’une trémie au chef lieu de wilaya, le lancement des études sur 18 km du dédoublement de la RN 27 entre El Milia et Sidi Maârouf ainsi que la réalisation d’un parc régional de travaux publics sont autant de chantiers concrétisés au cours de ces dernières années ou en voie de l’être.
A côté de cela et dans le cadre des différents plans communaux de développement, 500 km de chemins communaux et de pistes ont été ouverts dans plusieurs localités.
Des projets qui ont contribué au désenclavement de 450 mille habitants de la wilaya.
L’effort des pouvoirs publics se poursuit actuellement avec la modernisation et la mise à niveau de 374 autres kilomètres du réseau routier de la wilaya.
On apprendra, d’autre part, des services de la direction des travaux publics, que 80,71 % des tronçons de routes nationales traversant la wilaya sont en bon état (54% au niveau national), alors que les chemins de wilaya le sont à 36,91% (35% au niveau national).
Quant aux chemins communaux longs de 1.186 km, 35% d’entre eux contre 30% au niveau national sont logés à la même enseigne.
Il va sans dire que beaucoup de chemin reste à faire pour la mise à niveau d’une wilaya qui à trop souffert de l’enclavement.
Pour cette année encore, 250 milliards de centimes sont dégagés au profit de ce secteur pour l’étude et la réalisation d’un échangeur sur la RN 43 qui desservira à l’avenir l’université de Tassoust, l’aménagement sur 18 km du CW 137 entre Selma et Texenna, le lancement d’études de trois trémies (Jijel et Taher), et le renforcement de la piste d’atterrissage de l’aéroport Ferhat Abbas (150 milliards de centimes).
Tous ces investissements vont dans le sens d’un développement harmonieux et équilibré de la région, appelée à jouer un rôle moteur dans la dynamique d’intégration régionale.
S.B.

Par : Said Benmerabet

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel