Le Midi Libre - Midi Centre - L’insécurité gagne du terrain

Edition du 3 Octobre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




BEJAIA, Vols et agressions
L’insécurité gagne du terrain
3 Octobre 2010

Au chef-lieu de wilaya, les citoyens sont confrontés quotidiennement à des vols et agressions commis par des groupes de malfaiteurs dans les marchés hebdomadaires de l’EDIMCO et Sidi-Ahmed. Ces voyous, qui s’infiltrent dans la foule, profitent de la moindre occasion pour commettre leur larcin.

Les vols et agressions se multiplient à travers plusieurs communes de la wilaya de Béjaïa. Au chef-lieu de wilaya, les citoyens sont confrontés quotidiennement à des vols et agressions commis par des groupes de malfaiteurs dans les marchés hebdomadaires de l’EDIMCO et Sidi-Ahmed. Ces voyous, qui s’infiltrent dans la foule, profitent de la moindre occasion pour commettre leur larcin. Armés de couteaux, ils créent un climat d’insécurité et agissent en toute impunité face à l’absence des services de sécurité. Les femmes et les jeunes filles sont les plus ciblées. Les gares routières connaissent également les mêmes scènes de violence. A la gare de l’arrière-port qui dessert la côte Est de la wilaya, ces délinquants ciblent leur proie au milieu de la foule de passagers avant de s’installer à côté d’elle dans le bus. Une fois sur le trajet, ils l’attaquent à l’aide d’armes blanches pour lui subtiliser portable, argent et bijoux en sa possession et ce, au vu et au su des passagers qui ne peuvent pas réagir par crainte d’être agressés. Sur la côte Ouest reliant Béjaïa à Boulimat, les gens ne s’aventurent plus seuls face à ces groupes de délinquants très organisés qui attendent dans des endroits isolés, loin des habitations, les passagers pour leur bloquer la route et les délester de leur argent. Cette situation s’est nettement dégradée car ces délinquants agissent en toute impunité devant l’absence des éléments des services de sécurité. A la tombée de la nuit, ces délinquants écument pratiquement tous les quartiers de la ville, la route du stade, la gare ferroviaire et profitent de l’obscurité des lieux pour commettre leurs agressions et sur les personnes qu’ils croisent et sur les voitures en stationnement. Cette insécurité est omniprésente dans les communes d’El-Kseur, Sidi-Aïch, Akbou, Tazmalt et sur toutes les communes du littoral Est, comme Tichy, Aokas, Souk El-Tenine et Kherrata. Certains chauffeurs de véhicules nous ont signalés qu’ils ont fait l’objet d’attaques avec des jets de pierres en dehors des centres urbains et surtout le soir, et une fois qu’ils s’arrêtent, ils sont agressés par des voyous qui surgissent des contre-bas de la chaussée. Si des mesures urgentes et sévères ne sont pas prises par les services de sécurité à l’encontre de ces délinquants, dont des repris de justice, la situation risque de se dégrader davantage et un climat d’insécurité règnera à travers toutes les communes de la wilaya.
M. L.

Par : Mustapha LAOUER

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel