Le Midi Libre - evénement - Déclaration de politique générale au menu des députés

Edition du 3 Octobre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Présentation par Ouyahia avant la fin du mois en cours
Déclaration de politique générale au menu des députés
3 Octobre 2010

Le Premier-ministre, Ahmed Ouyahia présentera à la fois la Déclaration de politique générale et un bilan chiffré des différentes réalisations. Selon des sources proches de l’Assemblée populaire nationale (APN), l’exposé du Premier-ministre pourrait durer plusieurs jours.

Le Premier-ministre, Ahmed Ouyahia sera face aux députés de la Chambre basse avant la fin du mois en cours, afin de donner des explications sur l’action du gouvernement et rendre des comptes devant les élus du peuple. Il présentera à la fois la Déclaration de politique générale et un bilan chiffré des différentes réalisations. Selon des sources proches de l’Assemblée populaire nationale (APN), l’exposé du Premier-ministre pourrait durer plusieurs jours. Ahmed Ouyahia répondra également aux interrogations et interpellations des parlementaires sur les projets et actions entreprises par le gouvernement. Il sera également question de décortiquer, encore une fois, le programme quinquennal de développement 2010-2014 et autres projections du gouvernement ainsi que le plan présidentiel de développement. Les militants du Front de Libération nationale (FLN), à commencer par le secrétaire général du parti, Abdelaziz Belkhadem ont annoncé le mois de septembre pour ce faire. Ce n’est pas encore le cas, mais l’heure des bilans a sonné, soutient-on. En d’autres termes, le Premier-ministre a lui-même fait allusion à cette pratique de l’Exécutif, lors de l’ouverture de la session d’automne du Parlement. Cependant, cela fait quatre ans que le gouvernement n’a pas fait sa Déclaration de politique générale devant le Parlement, bien que l’article 84 de la Constitution stipule que le gouvernement présente annuellement une Déclaration de politique générale à l’APN. La Loi fondamentale prévoit également dans ses articles 135, 136 et 137, l’élaboration d’une résolution après débat sur l’action gouvernementale, ou bien à une mention de censure. C’est alors que le Premier ministre pourrait demander un vote de confiance pour décider du maintien ou de la démission de son staff exécutif. Cette éventualité est largement écartée, en ce sens que la majorité des actions gouvernementales ont été approuvées déjà par le passé par les parlementaires de l’APN. Néanmoins, le Premier ministre aura du pain sur la planche, n’ayant pas présenté une déclaration de politique générale depuis 2006. Ahmed Ouyahia passera en revue les multiples actions entreprises par le gouvernement ces dernières années, en plus des explications et des réponses à fournir aux députés. En outre, les questions brûlantes d’actualité ne manqueront pas de ressurgir à l’occasion de cet exercice tant attendu. Quant au retard pris par le Premier ministre pour faire la Déclaration de politique générale, il serait dû, en premier lieu, à l’agenda extrêmement chargé de Ahmed Ouyahia.
M. C.

Par : Mokrane Chebbine

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel