Le Midi Libre - La 24 - Une femme massacrée par son époux

Edition du 17 Octobre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Féminicide à Médéa
Une femme massacrée par son époux
17 Octobre 2021

Les féminicides, un phénomène que ne faiblit pas en Algérie, ce fléau continue toujours de faire de nombreuses victimes, aux quatre coins du pays. Les chiffres sont devenus véritablement alarmants. En effet, des femmes continuent d’être froidement tuées par leurs proches.

Les victimes sont tuées par leurs maris, frères ou pères, par ceux qui sont censés les protéger contre justement toute violence. À Médéa, la population est encore sous le choc après l’annonce d’un crime sordide ayant secoué, jeudi 14 octobre, la commune d’El Guelb el- Kebir, à l’ést de la wilaya de Médéa. Il s’agit d’un quadragénaire qui s’en est pris sauvagement à son épouse au sein de leur domicile familial. Le mari, mis en cause a tué d’une façon horrible son épouse à l’aide d’un couteau, pour des raisons qui demeurent pour l’heure inconnues. Selon le média arabophone El Khabar, des sources affirment que le mis en cause souffrirait de pressions psychologiques, qui l’ont mené à mettre le feu à son domicile familial, il y a quelques années. Aussitôt alertés, les services sécuritaires territorialement compétents sont intervenus et ont immédiatement ouvert une enquêt. Pour rappel, le continent africain détient le deuxième triste record du plus grand nombre de féminicides (19.000), après l’Asie (20.000).En outre, les Amériques et l’Europe ont compté respectivement 8.000 et 3. 000 femmes tuées par leurs conjoints ou leurs proches en 2017, selon les chiffres de l’ONU.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel