Le Midi Libre - evénement - Afflux considérable des citoyens

Edition du 6 Septembre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Semaine nationale de vaccination anti-covid
Afflux considérable des citoyens
6 Septembre 2021

La semaine nationale de vaccination anti-COVID19, organisée du 4 au 11 septembre 2021, par le ministère de la Santé, a vu, à son premier jour, une affluence considérable des citoyens à travers les wilayas du pays, à la faveur de la mobilisation de tous les moyens matériels et humains pour la réussite de cette opération et la réalisation de l’objectif escompté consistant vacciner 70 % des Algériens avant la fin de cette année.

Les centres de vaccination fixes et mobiles à travers plusieurs wilayas du pays ont enregistré l’arrivée d’un plus grand nombre de citoyens pour se faire vacciner. Des staffs médicaux nécessaires à cet effe ont été mobilisés avec l’association de tous les acteurs. Dans les wilayas de l’Est du pays, cette campagne a été favorablement accueillie par les citoyens qui se sont rués sur les différents centres pour se faire vacciner. Des équipes mobiles de vaccination sillonnent les zones reculées pour cibler le plus grand nombre possible de citoyens, à l’image de la wilaya de Constantine où 654 éléments, dont des médecins, des paramédicaux et des agents administratifs, ont été mobilisés pour mener à bien cette campagne, en coordination avec de nombreux acteurs.

La même ambiance a prévalu dans les wilayas du sud, notamment à Biskra qui a réquisitionné 151 unités fixes et 9 équipes mobiles, en plus de 4 équipes médicales fixes à travers les mosquées, tandis que dans la wilaya d’Ouargla, 70 espaces de vaccination sont ouverts, avec l’exploitation des lieux publics, des maisons de culture et de jeunesse, et la mise à disposition de moyens matériels importants pour assurer le bon déroulement de cette campagne, qui vise la vaccination de 50 % de la population. Dans la wilaya d’Oran, pas moins de 260 points de vaccination ont été affectés à cette opération, dont le coup d’envoi a été donné à partir du siège de la direction de la protection civile, d’où une vingtaine d’ambulances ont pris le départ pour rejoindre les différents points de vaccination.

Les 260 points englobent 85 établissements de santé relevant de la DSP, 114 écoles mobilisées pour la vaccination du personnel de l’éducation nationale, quelque 35 chapiteaux aménagés au niveau des jardins citadins et les places publiques, en plus d’une cinquantaine de pharmacies. A Tamanrasset, 18 points de vaccination ont été consacrés à cette campagne à travers les différentes communes de la wilaya, en plus de la mobilisation de six(6) équipes médicales mobiles, tandis qu’Adrar compte 45 points de vaccination, en plus de la mobilisation des équipes médicales mobiles pour prendre en charge (vaccination) les personnes âgées et les personnes à besoins spécifiques. Donnant le coup d’envoi de cette campagne, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid avait insisté sur le "grand rôle" que vont jouer "les secteurs ministériels, la société civile et le partenaire social qui ont déjà contribué, chacun dans son domaine, à lutter contre la pandémie". Il avait appelé à une "totale mobilisation" du Gouvernement et du peuple algérien pour la réussite de cette campagne de vaccination, et partant "réduire l’incidence de la pandémie et soulager les hôpitaux".

Le ministre avait mis en garde contre ce virus qui reste "toujours redoutable", notamment après l’apparition d’autres souches, ce qui n’écarte pas la possibilité d’une quatrième vague, appelant également les personnes majeures à se faire vacciner au niveau des espaces mis à leurs dispositions à travers tout le pays, et où toutes "les conditions nécessaires y sont réunies". Il avait aussi convié la presse nationale qu’il considère comme un "partenaire efficace" à se mettre de la partie et jouer un rôle "positif" au cours de cette campagne de vaccination, en sensibilisant le citoyen sur les risques du Coronavirus. De son côté, le porte-parole du Comité de suivi de l’évolution de la pandémie de Coronavirus, Dr. Djamel Fourar a fait savoir que 8 millions de citoyens avaient été vaccinés depuis le début de l’année, dont 5 millions ont reçu une seule dose, soulignant que le ministère présentera quotidiennement des chiffres de la campagne nationale de la vaccination avec une évaluation générale le 11 septembre, dernier jour de cette campagne.

Le ministère de la Santé compte à travers cette campagne nationale organisée sous le thème "Big day de vaccination", vacciner le plus grand nombre de citoyens, travailleurs et écoliers, pour assurer une rentrée sociale et scolaire calme et sécurisée. Une cartographie sanitaire a été élaborée en coordination avec les walis et walis délégués pour définir les régions concernées. Les médias contribueront, de leur côté, notamment les radios locales et la société civile pour sensibiliser les citoyens à l’importance de cette initiative. La Protection civile a contribué en mobilisant 500 agents, tous grades confondus, médecins, infirmiers et secouristes. Les services de la Sûreté d’Alger ont également mobilisé à cette opération tous leurs staffs médicaux et paramédicaux pour vacciner les citoyens. Neuf (9) millions de doses de vaccin anti- COVID19 ont été acquises par l’Algérie jusqu’à la fin d’août dernier, ce qui permet de vacciner près de 8 millions de personnes.

Par : RAHIMA RAHMOUNI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel