Le Midi Libre - Monde - Le "niqab" interdit dans les institutions publiques

Edition du 8 Juillet 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Tunisie
Le "niqab" interdit dans les institutions publiques
8 Juillet 2019

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a décidé d’interdire le niqab dans les établissements publics. À travers une circulaire, il évoque des raisons de sécurité.

La circulaire gouvernementale interdit à toute personne ayant le visage caché l’accès aux institutions et administrations publiques. Huit jours après un double attentat suicide perpétré à Tunis et revendiqué par le groupe État islamique, cette mesure se veut une réponse, selon les autorités, au risque d’intrusion de suspects dans les bâtiments publics. La Ligue tunisienne des droits de l’homme au nom des libertés individuelles demande que cette mesure soit temporaire. Quant à la réaction de la population, aucune inquiétude à avoir, selon Messaoud Romdhani.

Le président du Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES) affirme que cette interdiction "est une demande des Tunisiens, à travers les journaux, les réseaux sociaux. A la différence des pays du Golfe, l’Islam en Tunisie est, dit-il, plus ouvert, plus tolérant." Le voile intégral qui couvre le visage à l’exception des yeux n’est toutefois pasprohibé de l’espace public. Pour l’interdire de la rue, il faudrait une loi votée par le Parlement.

Par : Agences

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel