Le Midi Libre - Supplément Sport - Les Verts haut la main

Edition du 1 Juillet 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Can 2019
Les Verts haut la main
29 Juin 2019

La sélection algérienne s’est qualifiée haut la main aux huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019), aprèssa victoire, avant-hier, face au Sénégal, en match comptant pour la deuxième journée de la phase des poules de cette épreuve continentale.

Très attendu depuis l’annonce du tirage au sort, le choc entre le Sénégal et l’Algérie est revenu finalement aux Verts. Un but de Belaïli a largement suffit au bonheur des Algériens. Vainqueurs de leur premier match face au Kenya, les coéquipiers de Bounedjah ont confirmé ainsi leur suprématie sur le Sénégal. En trois confrontations entre les deux sélections lors d’une phase finale de Coupe d’Afrique, les Verts remportent deux et sont tenus en échec une seule fois. Pour l’ensemble des matchs toutes compétitions confondues, les deux pays se sont affrontés à 12 reprises. La sélection algérienne a remporté 7 victoires, contre 3 matchs nuls et 2 victoires seulement pour le Sénégal. Les deux équipes, signalons-le, se sont rencontrés a dix reprises en amical, l’Algérie a gagné 5 fois, pour 3 nuls et deux défaites.

"Le match face au Sénégal fut un vrai test pour nous. Cette victoire confirme que nous avons une équipe déterminée à jouer toutes ses chances. On ne peut pas dire qu’on a le profil d’un champion, mais on fera de notre mieux pour aller le plus loin possible dans cette édition", a indiqué l’entraîneur Belmadi. Ce dernier confirme que la mission n’était pas facile contre une équipe du Sénégal bien en place. "Peu d’équipes auront l’occasion de battre une équipe comme le Sénégal. C’était difficile contre un adversaire bien organisé sur le terrain, mais nous l’avons battu", a-t-il indiqué. Le technicien algérien reconnaît les efforts consentis par ses joueurs pendant toute cette rencontre : "Je tiens à féliciter mes joueurs qui étaient comme un seul homme sur le terrain. Le mérite revient à eux. Il faut continuer avec cet état d’esprit jusqu’au bout", a déclaré l’entraîneur national.

La sélection algérienne a montré un niveau beaucoup meilleur par au premier match. Ayant bien étudié l’équipe adverse, l’entraîneur Belmadi a établi un schéma tactique en fonction des points faibles et forts du Sénégal. "D’un point de vue tactique, c’était vraiment intéressant. Ils ont appliqué les consignes mais ils ont eu de l’envie. Il ne suffit pas de donner des consignes, il faut bien les expliquer et les impliquer. On espérait réussir nos débuts et changer les données précédentes. C’est la raison pour laquelle nous avons opté pour le stage à Doha", a-t-il dit. Le sélectionneur national refuse de s’enflammer et appelle tout le monde à rester mobilisés pour atteindre l’objectif. "Ce n’est qu’un match de groupe. Nous sommes tenus de rester concentrés jusqu’au bout. D’ici la finale, il reste encore sept étapes à bien négocier", a expliqué Belmadi.

Tanzanie, une simple formalité

Cette victoire permet à l’Algérie de prendre seule les commandes du groupe C avec un total de six points, devant le Sénégal et le Kenya avec trois points, alors que la Tanzanie ferme la marche avec zéro point, synonyme d’une élimination à ce stade de la compétition. Autrement dit, le deuxième ticket qualificatif pour le prochain tour se jouera entre le Sénégal et le Kenya, comptant pour la troisième journée, prévue lundi prochain au Caire. Ça sera une finale dont le vainqueur se qualifiera aux huitièmes de finale de l’épreuve.

Auteur de deux victoires de suite, les coéquipiers de YoucefAttal ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Les joueurs ne jurent que par un sans-faute lors de ce premier tour de la compétition continentale. La sélection algérienne affrontera, lundi prochain, la Tanzanie qui est déjà éliminée de la course. Il y a lieu de rappeler que la dernière fois que l’Algérie a remporté ses deux premiers matchs, c’était en 1990 lors de l’édition abritée par l’Algérie. Des victoires, rappelons-le, contre le Nigeria (5-1) et la Côte d’Ivoire (3-0). Avant cela, l’Algérie l’avait fait par deux fois avec la génération dorée des années 80,

en atteignant par la même occasion les demi-finales. "Même le prochain match face à la Tanzanie s’annonce difficile sans langue de bois. Cet adversaire n’a rien à perdre. Ce qui rendra les débats très disputés", a déclaré le premier responsable à la barre technique des Verts, Djamel Belmadi. Désormais, le sélectionneur national est appelé à sortir la carte de récupération pour permettre à ses joueurs de bien aborder la suite du parcours "après avoir réussi le plus important, il faut bien récupérer. Nous avons encore du temps pour apporter les correctifs qui s’imposent", a-til avoué. L’entraîneur national est attendu àn apporter des changements lors de ce match face à la Tanzanie. Plusieurs joueurs ont eu des cartons jaunes et l’entraîneur ne veut pas s’en passer d’eux. Et puis, ça sera une occasion pour donner la chance à d’autres éléments pour démontrer leurs qualités.

Par : MOURAD SALHI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel