Le Midi Libre - evénement - Les chrétiens sont "très persécutés" en Algérie

Edition du 22 Janvier 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Selon l’ong "portes ouvertes"
Les chrétiens sont "très persécutés" en Algérie
22 Janvier 2019

Une fois de plus, l’Algérie est désignée du doigt comme étant un pays où il n’est pasaisé de vivre sa foi en paix.

C’est en tout cas le constat que dresse l’ONG "Portes Ouvertes",dans son classement annuel 2018des pays où les chrétiens son "persécutés"et où la liberté religieuse est menacée.Il en ressort ainsi, que sur 50 pays examinés,l’Algérie pointe à la 22e position entermes de libertés religieuses, et que leschrétiens qui y vivent seraient, d’après"Portes Ouvertes", plus persécutés.L’Algérie a certes gagné 20 places dans cetindex mondial de cette ONG, mais restetout de même à la traine.n y lit ainsi dans ce rapport, que :"L’Algérie est parmi les pays musulmansqui adoptent des lois pour

empêcherl’évangélisation et la libre pratique de lareligion, et elle interdit la constructiond’églises"."Tout chrétien est considéré comme uncitoyen inférieur, et il est privé de plusieursdroits à cause de certaines lois[comme l’interdiction de pratiquer un culteautre que l’islam en public]", signale cerapport.Il est dit également, qu’ "une campagneétait lancée dans plusieurs régions dupays, pour fermer définitivement les églises."

SITUATION DES CHRÉTIENS

Dans ce rapport, l’ONG a ainsi souligné, que "La majorité des chrétiens algérienssont affiliés à l’Église protestante d’Algérie (EPA), et vit en Kabylie. Viennent ensuite les catholiques et d’autres dénominations protestantes. Il existe aussi des églises indépendantes, et des églises de maison". "Les chrétiens sont discriminés et harcelés dans leur vie quotidienne. Des lois promulguées en 2006, régulent le culte non musulman, limitent la liberté d’expressiondes chrétiens et interdisent aux musulmans de quitter l’Islam. Les chrétiens d’arrièreplan musulman, sont les plus persécutés, par leur famille et par la société", s’estinsurgé cette ONG. Le christianisme étaitimplanté en Algérie, dès le IIe siècle.

De célèbres pères de l’Église commeTertullien et Saint Augustin, venaient d’Algérie. L’Église a quasiment disparu, après la conquête arabo-musulmane au VIIIe siècle. Au XVe siècle, le christianisme est revenu dans le pays avec les Espagnols, mais ils ont vite été remplacés par les Ottomans. Après 1830, avec la colonisation française, des missionnaires catholiques et quelques protestants, établissent des églises.Sur les 17 pays arabes, l’Algérie est classée à la 9e position parmi les pays où la communauté chrétienne est la plus persécutée.

"Portes Ouvertes" accuse par ailleurs le gouvernement algérien, d’entraver le développement des protestants, en soutenant que "le nombre des chrétiens (en Algérie), est de 125.000 personnes ; un nombre qui diminue avec les fermetures des églises et les violences subies par la communauté chrétienne." Notons que "Portes Ouvertes" France fait partie d’un grand réseau international, de 25 associations. Créé en 1955 par Frère André, ce réseau est au service de l’Église persécutée dans le monde. Le rapport 2018 estime à plus de 215 millions de chrétiens "gravement persécutés" pour leur foi, dans le monde.

Par : LAKHDARI BRAHIM

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel