Le Midi Libre - Sport - Hattab remet les pendules à l’heure

Edition du 5 Novembre 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Déclarations de Saâdane et de Mellal
Hattab remet les pendules à l’heure
5 Novembre 2018

Vendredi dernier, Mellal avait tiré à boulets rouges surMedouar, le qualifiantnotamment d’"incompétent etd’incapable" suite auxmodifications apportées aucalendrier de la compétition.Il a appelé, via uncommuniqué, l’ensemble desprésidents des clubsprofessionnels à une réuniond’urgence dimanche à Alger pour destituer Medouar.

Le ministre de la jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a réagi avant-hier aux déclarations fracassantes prononcées la veille par le président de la JSKabylie Chérif Mellal à l’encontre dupatron de la Ligue de football professionnel(LFP) Abdelkrim Medouar. "Ce phénomènede déclarations à tort et à traversprononcées par certains présidents declubs doit cesser. Il s’agit de propos irréfléchisloin d’arranger les affaires dufootball national. Aujourd’hui, nousdevons faire preuve de sagesse et decalme. Chacun est responsable de sesdéclarations, il doit y avoir des arguments, chacun cherche à créer le buzz parpresse interposée, ce qui risque de provoquerune spirale sans fin", a affirmé M.Hattab, en marge d’une visite à la wilayade Sidi Bel-Abbès, cité par plusieurs,médias. Vendredi, Mellal a tiré à bouletsrouges sur Medouar, le qualifiant notammentd’

"incompétent et d’incapable"suiteaux modifications apportées au calendrierde la compétition. Il a appelé, via un communiqué,l’ensemble des présidents desclubs professionnels à une réunion d’urgencedimanche à Alger pour destituerMedouar. Plusieurs responsables de clubs, dont celuidu MC Alger et de l’ES Sétif,ont exprimé ce samedi leur refus de participerà cette réunion. "Le plus importantn’est pas de faire ce genre de déclarationsinfondées ou entrer dans un débat stérile,ce qui importe le plus est de mettre lamain dans la main pour faire face à cescomportements", a ajouté le ministre. "Pourquoi Saâdane a choisi cemoment précis pour parler ?"Appelé à réagir aux dernières révélationschoc de l’ancien sélectionneur nationalRabah Saâdane sur une éventuelle combinedela demi-finale de la Can-2010 entre l’Algérie et l’Égypte (0-4), Hattabs’est montré étonné.

"Concernant les propos de Saâdane, quenous respectons tous, je me demande pourquoi il a choisi ce moment précispour parler ?, où réside l’intérêt ?, quelles sont les conséquences attendues àtravers ses déclarations sur le plan nationalet même international ?. Le peuplealgérien et nos jeunes ne seront certainementpas contents si notre football feraitl’objet de sanctions en raison de ce genrede propos", a-t-il regretté.Rabah Saâdane a lâché une véritablebombe en révélant que cette demi-finale aété"arrangée d’avance à 100 %", soulignantqu’il avait "refusé d’entrer dans cejeu combine. L’histoire retiendra quej’avais refusé de trahir mon pays. Le jourdu match j’avais tout compris. Le principeétait de permettre à l’Égypte de remporterla Can après avoir échoué à se qualifiepour la Coupe du monde", a-t-il indiqué.

Hattab insiste sur l’exploitation optimale des centres de formation et de sélection des jeunes

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a insisté, également àSidi Bel-Abbès, sur l’exploitationoptimaledes centres de formation et de sélectiondes jeunes talents en les dotant demoyens d’accueil et de repos pour mieuxabriter différents stages des sélectionsnationales. Lors de sa visite d’inspection des structures relevant de son secteur,leministre a rappelé que le programme duprésident de la République, AbdelazizBouteflika, repose sur la création de centresde formation au niveau national outre des centres de prospection des talents, soulignant que la plupart des projets ontété réalisés, hormis deux. Il a ajouté à ce propos

qu’"il est temps de rationaliserl’argent public et d’exploiter ces centresen collaboration avec les responsables dedifférentes fédérations de sports collectifset individuels." Mohamed Hattab adéclaré qu’il existe des centres nationaux disposant de toutes lesconditionsadéquates pour l’accueil des équipes nationales.Ces structures nécessitent une exploitationrationnelle et l’améliorationde leur équipement pour leur permettre d’abriter des stages nationaux dedifférentesdisciplines et d’épargner desPar ailleurs, le ministre a mis l’accent surl’investissement dans l’élément jeune enrépondant à ses ambitions parla créationd’espaces modernes adaptés aux programmes et le choix de projets desportsécologiques et juvéniles attractifs. M.Hattab a également insisté sur l’accompagnementdes jeunes par des formateursspécialisés et dans des espaces répondantaux normes internationalespouraméliorerleurs performances, saluant les résultatsréalisés dans certains sports au niveaumondial. "Une enveloppe budgétaire a étédébloquée pour assurer une formationoptimale des talents dans le cadre de leurpréparation pour les Jeux méditerranéens 2021 à Oran",

a-t-il fait savoir.S’agissant de Sidi Bel-Abbès, Mohamed Hattab, a indiqué que la wilaya a bénéficiéd’un important programme doté de plus de 8,5 milliards DA pour l’inscription de334 projets dont certains ont été livrés etd’autres sont en cours de réalisation, déclarant que cette wilaya a des ambitionsprometteuses et un indice positif dans lesecteur de la jeunesse et des sports. Le ministre a inspecté, lors de sa visite, le chantier de réalisation d’une salleomnisportsdans la commune d’Aïn El-Berd dont le taux d’avancement des travaux a atteint 90 %, en attendant les travaux d’aménagement externe. Dans la commune de Sidi-Hamadouche, où il s’est enquis de l’avancement des travaux de réalisation d’une maison de jeunes devant être réceptionnée dans un mois,Mohamed Hattab a insisté sur l’exploitation des énergies propres etrenouvelables.

En outre, il a inauguré, dans lacommune de Sidi-Lahcen, une piscine deproximité d’un investissement de 100 millionsDA. A Sidi Bel Abbès, le ministre a inspecté le projet du centre de préparationdes équipes nationales où il a annoncé une visite prochaine du président de laFédération algérienne de football(Faf),Kheireddine Zetchi. Il a insisté, in situ, àoeuvrer ensemble dans le cadre de lapolitiqueparticipative afin d’accompagner les jeunes et à élaborer une feuille de routeavec les établissements scolaires et les universités dans le but de valoriser lesport et garantir une formation optimaledes jeunes talents dans différentes disciplines.

Par : R. S.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel