Le Midi Libre - Supplément Sport - Alcaraz : "On visera la victoire à Yaoundé"

Edition du 7 Octobre 2017



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Éliminatoires coupe du monde 2018 : Cameroun - Algérie
Alcaraz : "On visera la victoire à Yaoundé"
7 Octobre 2017

Le sélectionneur de l’équipe d’Algérie defootball, Lucas Alacaraz, a indiqué, mercredi, queson équipe jouerait pourgagner contre leCameroun samedi à Yaoundé (17h), pour lecompte de la cinquièmeet avant-dernière journéedes éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

"Au-delà du classement Fifa, je voudrai remporter cette rencontre. Nous allons à Yaoundé pour gagner. Nous allons tout faire pour renouer avec la victoire et redonner de la joie au public même si l’équipe est éliminée", a déclaré Alcaraz en conférence de presse au centre technique national à Sidi-Moussa (Alger).

La rencontre entre le Cameroun et l’Algérie est sans enjeu puisque les deux sélections sont d’ores et déjà éliminées de la course à la Coupe du monde Russie-2018. L’Algérie, qui reste sur un double échec face à la Zambie (3-1, 1-0), est lanterne rouge du groupe B avec un seul point, devancée par le Cameroun (3 pts).

La qualification dans ce groupe se jouera entre le Nigeria (10 pts) et la Zambie (7 pts), lesquels s’affrontent aujourd’hui à Uyo. Interrogé sur la mise à l’écart du trio Bentaleb, Slimani et Mahrez, non retenus pour le match desamedi, le technicien espagnol aestimé que leur absence n’aurapas d’incidence sur le rendementde l’équipe."Nous travaillons dans d’excellentesconditions et l’ambiancedans le groupe est très bonne.J’ai déjà travaillé avec la majoritédes joueurs à l’exception dudéfenseur de l’USM Alger Farouk Chafaï", a-t-il affirmé.

La sélection algérienne se rendra jeudi à Yaoundé à bord d’un volspécial pour affronter son homologuedes Lions indomptables duCameroun.Quant à la demande sur son avenirà la tête des Verts, d’autantque plusieurs l’annoncent sur ledépart à l’issue du match de ladernière journée des qualifications du Mondial face au Nigeria en novembre prochain, l’ancien coach de Grenade n’a tout simplementpas soufflé mot à ce sujet.

"L’objectif qu’on m’a assigné est d’aller le plus loin possible dans la CAN-2019"

Par ailleurs, Lucas Alcaraz, a affirmé que l’objectif qui lui a été assigné dans le contrat le liant àla Fédération algérienne de football(FAF) était de qualifierl’équipe nationale à la Coupe d’Afrique des nations-2019 (CAN-2019) et d’aller le plusloin possible dans le tournoi.

"Je suis lié à la Fédération algériennede football par un contratet l’objectif qui m’a été assigné dans ce contrat consiste à qualifierl’équipe nationale à la CAN-2019, puis à aller le plus loinpossible", a-t-il indiqué en conférence de presse au Centre technique national de Sidi-Moussa,affirmant que d’éventuels fauxpas contre le Cameroun et leNigeria, pour le compte des 5e et6e journées des qualifications au Mondial 2018 "ne risquent pasde remettre en cause" son avenir.

Après la double défaite del’Algérie contre la Zambie (3-1,1-0) pour le compte des 3e et 4ejournées des qualifications auMondial-2018, synonyme d’éliminationde la course au rendezvousrusse, des bruits ont commencéà circuler concernantl’avenir d’Alcaraz à la tête desVerts et que cette insuffisance de résultats allait peut-être conduire à une rupture de son contrat avant qu’il ne soit arrivé à terme.

La dernière sortie médiatique du Bureau fédéral, ayant annoncé il y a deux semaines que finalement,il ne maintiendrait Alcarazque jusqu’au dernier matchcontre le Nigeria, avant de discuter à nouveau de son avenir, n’afait qu’accentuer le doute qui planaitsur l’avenir de l’Espagnol audelàdu 6 novembre prochain.La sélection algérienne n’a disputéqu’un seul match dans lecadre des éliminatoires de laCoupe d’Afrique des nations-2019, remporté à domicile contre le Togo (1-0).

"C’est moi seul qui ai décidé d’écarter certains joueurs"

Le sélectionneur espagnol de l’Algérie, Lucas Alcaraz, aaffirmé avoir été "le seul" à décider la mise à l’écart de certains cadres de l’équipe, comme RyadMahrez, Islam Slimani et Nabil Bentaleb, ajoutant avoir agi dans"le bien de la sélection" sans"aucune pression" ni d’interventionextérieure.

"Les joueurs sont sélectionnés en équipe nationale sur la base de quatre critèresimportants, à savoir : les besoins de la sélection, le rendement enclub, le rendement en sélection etles besoins du match immédiat" a-t-il commencé par expliquer, avant d’ajouter qu’actuellement,Mahrez, Slimani et Bentaleb "neremplissent pas les conditionsexigées", d’où leur non convocation,en assurant qu’il s’agit là de"l’unique raison" ayant motivécette décision.Interrogé à propos du cas FaouziGhoulam, qui ne s’est pas présenté au stage des Verts à Sidi-Moussa, Alcaraz a carrémentévité la question, considérant qu’il n’y avait pas de "casGhoulam", et que par conséquent,il n’y avait pas besoin des’étaler sur le sujet."Ghoulam est tombé malade etson club employeur a publié uncommuniqué officiel pour confirmerson incapacité à faire ledéplacement à Alger.

Je penseque tout a été dit", a indiquél’Espagnol en conférence de presse au Centre technique national de la FAF. Concernant le nombre relativement important de joueurs locaux qu’il a convoqué pour lesdéplacements au Cameroun, Alcaraz a expliqué qu’aprèsquelques mois en Algérie, il acommencé "à connaître un peumieux" les sociétaires du championnatde Ligue 1 Mobilis, ajoutantavoir fait son travail de sélectionneur, en donnant unechance aux plus méritants d’entreeux.

"Nous avons convoqué huitjoueurs locaux pour leCameroun, dont quatre nouveaux,qui honorent leur toutepremière sélection en équipe "A".Mais ils sont en forme et ils ontla motivation. Donc, ça valait lecoup de leur faire confiance, ettout ce que j’espère désormais,c’est qu’ils feront long feu en sélection", a-t-il conclu.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel