Le Midi Libre - LE MI-DIT - Un taux de mortalité féminin élevé en Afrique

Edition du 14 Septembre 2013



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Un taux de mortalité féminin élevé en Afrique
14 Septembre 2013

Les participants à la 67e session du comité régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique ont relevé que 44% des décès mondiaux de femmes surviennent dans la région africaine, a indiqué mercredi le bureau de l’organisation.

"Ce taux élevé de mortalité est essentiellement dû aux maladies transmissibles, aux complications liées à la grossesse ou à l’accouchement et aux carences nutritionnelles", ont indiqué les participants à cette session tenue du 2 au 6 septembre à Brazzaville (Congo), avec la participation de 47 Etats africains membres de l’OMS.

Pour remédier à cette situation, ils ont adopté une résolution qui invite les pays du continent à accorder la priorité aux femmes dans les programmes de développement, à lever les barrières qui empêchent l’accès des femmes aux ressources financières et aux soins, insistant sur la nécessité d’autonomiser la femme par l’éducation.

Ces recommandations sont contenues dans un rapport de la commission sur la santé de la femme dans la région africaine, intitulé "Relever le défi de la santé de la femme en Afrique", qui souligne la nécessité d’adopter une approche des parcours de vie pour obtenir des améliorations rapides et durables du bien-être physique, mental et social des femme.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel