Le Midi Libre - evénement - Une nouvelle circulaire de Sellal

Edition du 14 Septembre 2013



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Départ à la retraite des femmes
Une nouvelle circulaire de Sellal
14 Septembre 2013

Du nouveau pour le départ à la retraite des femmes travailleuses. Celles qui atteignent l’âge légal, soit 55 ans, ne partent à la retraire que si elle en émettent le souhait.

Le départ à la retraite des femmes travailleuses à l’âge de 55 ans «constitue un avantage facultatif qui ne peut intervenir qu’à la demande de l’intéressée», a affirmé l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) dans un communiqué. Il s’agit d’une modification introduite, à la demande de l’UGTA, dans la circulaire n° 236 du 27 juillet 2013, du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, relative à la mise en œuvre des dispositions relatives au départ à la retraite, a-t-on précisé de même source.

Ainsi, le Premier ministre avait instruit, à travers cette circulaire, les membres du gouvernement à l’effet de procéder à la libération des postes d’encadrement au sein des administrations, des entreprises et organismes publics dont les titulaires dépassent l’âge réglementaire et dont la présence n’est pas requise et de veiller à leur pourvoi par des jeunes cadres ayant les qualifications et les qualités requises.

Dans cette circulaire, M. Sellal avait également précisé que «l’âge légal de 60 ans pour la mise à la retraite concerne aussi bien le personnel masculin que le personnel féminin». «Le départ à la retraite de la femme travailleuse à l’âge de 55 ans constitue un avantage facultatif qui ne peut intervenir qu’à sa demande, et ce conformément à l’article 6 de la loi n° 83-12 du 2 juillet relative à la retraite", lit-on dans la circulaire du Premier ministre.

Par : R.N.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel