Le Midi Libre - Culture - L’importance de donner aux jeunes l’envie de lire

Edition du 14 Septembre 2013



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Journées d’étude portant sur "le rôle de la bibliothèque et l’importance du livre en milieu scolaire"
L’importance de donner aux jeunes l’envie de lire
14 Septembre 2013

Les participants à des journées d’étude portant sur "le rôle de la bibliothèque et l’importance du livre en milieu scolaire", clôturées jeudi a Souk Ahras, ont mis en exergue "l’importance de donner aux jeunes l’envie de lire".

Le vice-président du Club de réflexion et d’initiative (CRI) de Souk Ahras, Amar Djabourabi, a considéré dans ce contexte que "faire aimer la lecture aux jeunes passe nécessairement par la révision des programmes éducatifs liés à la matière de la lecture". Il a souligné à ce propos "l’impact de l’investissement dans le livre et sa diffusion à grande échelle pour faire émerger le goût de la lecture parmi les jeunes".

Dans le même ordre d’idées, Zoubir Belhouchet, de l’université Badji-Mokhtar d’Annaba, a appelé quant à lui à la "révision de la politique nationale du livre" soulignant que la lecture demeure "l’atout majeur pour le développement de la sensibilité et de l’imagination chez l’enfant". Au cours des débats de la seconde journée de cette rencontre, le Pr. Yacine Khedairia, de l’université de Souk Ahras, a traité des nouvelles technologies de l’information et la communication (TIC) qu’il a considérées comme "l’adversaire" du livre. Pour cet universitaire, "l’absence d’une relation claire et définie entre les médias, le livre et les établissements culturels" a amplifié "la réticence à la lecture".

Mercredi, lors de la première journée de ces journées, les participants avaient axé leurs interventions sur la nécessité "d’activer l’acte culturel à travers la bibliothèque", présentée comme "la clé de l’interaction intellectuelle et culturelle". Ils ont souligné dans ce contexte "l’importance d’un équilibre" entre les TIC et les livres.

Omar Manaâ, directeur de la culture de la wilaya de Souk Ahras et commissaire du festival "lire en fête" dans le cadre duquel a été organisée cette rencontre, mettant en exergue "l’importance d’un tel débat", a fait savoir que la wilaya s’apprête à réceptionner plusieurs projets de bibliothèques réparties sur tout le territoire de la wilaya. Des projets, a-t-il soutenu, en mesure de "booster" la lecture dans la wilaya.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel