Le Midi Libre - Culture - Inauguration de l’exposition "Hommage à Guiseppe Verdi"

Edition du 15 Juillet 2013



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Palais de la Culture Moufdi-Zakaria
Inauguration de l’exposition "Hommage à Guiseppe Verdi"
15 Juillet 2013

L’exposition "Hommage à Giuseppe Verdi", regroupant des illustrations de décors et des costumes de personnages des plus célèbres opéras du grand compositeur italien, a été inauguré samedi soir à Alger.

Organisée jusqu’au 19 juillet au palais de la culture Moufdi-Zakaria par l’ambassade d’Italie en Algérie et le centre culturel italien d’Alger à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Giuseppe Verdi, cette exposition propose un voyage dans l’univers somptueux du théâtre musical italien à travers dix-huit costumes et soixante-seize œuvres picturales, entre illustrations de décors, croquis de personnages, scénographies et scènes tirées des plus grandes compositions lyriques de Verdi La Traviata, Aïda, Rigoletto...).

Réalisée par l’archive historique de l’Opéra de Rome, l’exposition regroupe des tableaux de grands artistes italiens qui ont mis en scène des opéras de Verdi comme le cinéaste et dramaturge Luchino Visconti dont on peut admirer la représentation du décors de l’acte 5 de Don Carlos aux
côtés du costume d’Elisabeth, héroïne du même opéra, réalisé également par l’artiste en 1965, date à laquelle il a mis en scène ce célèbre Grand Opéra à la française de Verdi.

Les œuvres exposées proposent également un regard sur différentes périodes historiques qui ont constitué la toile de fond des opéras de Verdi, depuis l’Egypte antique dans les tableaux et croquis de Nicolas Benois réalisés en 1938 pour la représentation de Aïda en passant par la Mésopotamie dans les décors de Cesare Maria Forzano réalisés pour une représentation de Nabucco en 1952 jusqu’aux révoltes populaires à Palerme au 13e siècle, illustrés par Carlo Maria Diappi pour une représentation en 1996 de l’opéra Les vêpres siciliennes.

Ces tableaux (décors, scènes et croquis de personnages) illustrent le "grand travail de préparation que représentait, au vingtième siècle, la mise en scène des opéras de Verdi", explique l’archiviste à l’Opéra de Rome, Alessandra Malusardi. "Ces tableaux représentent, au-delà de la pure scénographie, un vrai travail artistique qui nécessite de l’imagination et du talent comme pour toute peinture" poursuit-elle, regrettant que les décors d’opéra soient "aujourd’hui conçus par ordinateur grâce à des logiciels utilisés par des architectes" rapporte l’APS.

L’exposition comporte, en outre, des costumes attribués à des personnages de célèbres pièces de Shakespeare adaptées par Verdi à l’exemple du costume d’Otello (Othello) créé en 1967 par Attillo Colonnello. Montrée dans cette version pour la première fois en Algérie, l’exposition "Hommage à Giuseppe Verdi" se déplacera ensuite en Russie, en Ukraine puis aux Etats-Unis, a indiqué le directeur du centre culturel italien, Uberto Malizia.

Né en 1813, Giuseppe Fortunino Francesco Verdi a écrit plusieurs opéras alliant la présence mélodique à la profondeur légendaire et psychologique qui ont marqué son époque. Compositeur de bon nombre d’œuvres immortelles dont Nabucco, Forza del destino, L’opéra Atilla, L’Opéra A ïda, Le Quatuor à cordes en mi mineur ou encore L’opéra la Traviata, Giuseppe Verdi, disparu à Rome en 1901, reste une référence de la musique classique universelle et un des compositeurs d’opéras les plus influents.

L’exposition "Hommage à Guiseppe Verdi" est la troisième manifestation, après deux concerts de musique classique, organisée par l’Algérie à l’occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur italien.

Par : Rosa Chaoui

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel