Le Midi Libre - Culture - Krakeb, guembri et t’bal à l’honneur

Edition du 22 Décembre 2012



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Taghit, exposition d’instruments traditionnels de musique
Krakeb, guembri et t’bal à l’honneur
22 Décembre 2012

Des expositions d’instruments de musique et d’accessoires tenues, spécifiques au genre diwane sont organisées mercredi à Taghit, dans la wilaya de Béchar, dans le cadre du festival local des chants et musique diwan.



Ces expositions, qui drainent un public nombreux, présentent le guembri, un instrument à trois cordes, les krakeb (crotales) et le t’bal (grand tambour), ainsi que différents effets vestimentaires et autres accessoires utilisés par les interprètes de ce type de musique lors des cérémonies religieuses et musicales de ce patrimoine cultur rapporte l’APS .
Les artisans de Taghit qui s’adonnent depuis des années à la fabrication de ces instruments traditionnels au niveau de plusieurs ateliers, notamment celui de la maison des artistes du Ksar de la ville, considèrent que la préservation et la pérennisation de ce type d’artisanat art est un "moyen de préservation du savoir-faire artistique local". Le programme artistique de cette première édition du festival local, placée sous le signe "Avec la jeunesse, nous protégeons l’histoire et le patrimoine", prévoit des représentations artistiques au niveau du camp de jeunes, où se tient cette exposition, et de la place de la ville de Taghit. Les troupes "Nasfa", "Rachidia Ridjal Gnawa" et "Achak Ellil", des wilayas de Médéa, Mascara et Chlef respectivement, sont attendues pour se
produire dans la journée au camp de jeunes, situé dans la zone de Zaouia El-Fougania à Taghit. Une troupe folklorique de Béjaïa, ainsi que le groupe "Gnawa El Waha", animeront pour leur part les représentations programmées en soirée à la place publique de Taghit.
Initié par la Direction de la jeunesse et des sports (DJS) au titre de la promotion et développement des activités culturelles des jeunes, ce festival a été aussi marqué par une exposition consacrée à l’Agence nationale de gestion du microcrédit (Angem). Le but de cette exposition est de faire connaître aux jeunes de la région de Taghit les possibilités de bénéficier d’un soutien financier pour la création d’une activité dans le domaine de l’artisanat traditionnel, a indiqué un responsable local de cette agence. Une vingtaine de groupes diwane de plusieurs régions du pays prennent part à ce festival, ouvert mardi et qui se poursuivra jusqu’à vendredi prochain.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel