Le Midi Libre - Supplément Téléphonie - La téléphonie mobile couvre 44% des populations dans plusieurs pays d’Afrique

Edition du 1 Août 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




La téléphonie mobile couvre 44% des populations dans plusieurs pays d’Afrique
31 Juillet 2011

L’Afrique a beaucoup progressé en matière d’utilisation des TIC avec un taux de pénétration de la téléphonie mobile atteignant 44% dans plusieurs pays, a constaté mercredi à Dakar, le secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (UIT), . Hamadoun Touré, estimant, toutefois, que la connexion à Internet à travers le continent est en-deça de la moyenne mondiale. "Ces dernières années, l’Afrique a accompli des progrès incroyables en matière de développement des TIC, notamment en ce qui concerne la téléphonie cellulaire mobile. Au début de cette année, le taux de pénétration atteignait 44% sur le continent dans son ensemble, alors qu’il n’était que de 15% quatre ans plus tôt", a annoncé M. Touré, qui s’exprimait à l’ouverture du 10e Symposium mondial des régulateurs (GSR).
Le représentant de l’UIT a ajouté que "le taux de pénétration de la téléphonie cellulaire mobile dans les foyers en zone rurale est aujourd’hui supérieur à 50%".
Pour ce qui est de la vulgarisation de l’Internet, l’UIT a indiqué que l’Afrique devrait compter à la fin 2010 près de 80 millions d’internautes sur un total de deux milliards d’utilisateurs d’Internet dans le monde.
Le taux de pénétration d’Internet en Afrique est de 10% contre 30% dans le monde. Ce chiffre fait de l’Afrique la région où le taux de pénétration d’Internet est le plus bas, selon l’UIT, qui a rappelé qu’en fin 2009 "le taux en question était inférieur à 5% dans plus de la moitié des pays du continent".
"En effet, même si l’on progresse à bon rythme, puisque le taux de pénétration de l’Internet augmente rapidement ces dernières années et devrait atteindre 10% d’ici à la fin de l’année, il nous reste encore beaucoup à faire", a dit M. Touré.
Plaidant pour une réduction du coût de la connexion à l’Internet, M. Touré a invité les gouvernants à faire en sorte que l’Internet large bande (haut débit) soit "une priorité dans leur programme de développement, de sorte que le déploiement de cette technologie s’accélère et que ses avantages bénéficient au plus grand nombre".


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel