Le Midi Libre - Supplément Téléphonie - Voyage à travers l’univers

Edition du 1 Août 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Samsung Galaxy S
Voyage à travers l’univers
31 Juillet 2011

Le deuxième constructeur mondial nous offre un smartphone d’excellence tournant sous Android. Il a déjà conquis plus d’un million de personnes à travers le monde, lui qui est un monde à lui tout seul. Nous vous présentons aujourd’hui cette merveille en détails.

De sons vrai nom Samsung i9000, le Galaxy S est un «super » smartphone incroyablement complet. Il suffit de le prendre en main pour s’en apercevoir. Grand et fin, il jouit d’un design particulier avec d’abord un très large écran Super Amoled de 4 pouces. Vu de près, il est difficile de le différencier de son concurrent iPhone d’Apple si ce n’est grâce à sa coque en plastique spécial et à la couleur distinctive avec les logos de Google et Samsung ainsi qu’à sa légère bosse en bas du dos pour une meilleure prise en main.
La face avant est bien évidemment occupée à 95 % par le large écran tactile, avec le capteur 3G ainsi qu’un capteur de luminosité placés tout en haut et un bouton principal d’accueil en bas disposé au milieu de deux touches sensitives pour le menu et le retour. Sur les côtés, Samsung y a intégré le strict nécessaire pour une utilisation simple. On retrouve un bouton On/Off sur le côté droit qui sert aussi à verrouiller/déverrouiller le terminal, un bouton de volume classique sur le côté gauche et en haut, un port micro USB doté d’un cache de protection pour éviter l’amassement de poussière et une prise Jack 3.5 mm.

Puissance et légèreté
Le Galaxy S étonne réellement par son poids très insignifiant au vu de ses énormes dimensions qui sont de 122,4 x 64,2 x 9,9 mm le tout pour un poids de 119 grammes. L’androphone de Samsung a tout pour plaire et l’un de ses arguments de taille est sans conteste son écran tactile Super Amoled de 480x800 pixels en WVGA avec une clarté et rapidité époustouflantes. Cette technologie Amoled procure au Galaxy S des performances inégalées quelque soit la lumière extérieure, la visibilité est de mise même en plein soleil. Dès la première utilisation, on se sent en parfaite harmonie et synchronisation avec l’écran qui répond aux sollicitations sans avoir à forcer le toucher aidé certainement par le processeur ARM Cortex A8 Hummingbird cadencé à 1 GHz et les 512 Mo de RAM. La batterie de 1500 mAh offre une autonomie correcte pour un smartphone de ce calibre, même en pleine utilisation (communication, navigation WiFi, Multimedia…).
Côté réseaux, le Galaxy S est doté du nec plus ultra de ce qu’on peut trouver sur le marché actuel, à savoir le Quadribandes (850/900/1800/1900 Mhz), GSM, GPRS, EDGE, Tribandes 3G (900/1900/2100 Mhz) 3G, HSDPA à 7,2 Mbps (3G+) et HSUPA à 5,76 Mbps, autrement dit tous types de communications.

Synapses et intuition
Le bureau bascule entre 7 pages personnalisables avec des widgets. Samsung innove avec l’interface TouchWiz 3.0 sous Android 2.1 Eclair, autant dire du jamais vu auparavant. Les habitués de la marque sud coréenne ne s’y perdront pas avec le menu à icones intuitives et simples à appréhender. Du haut, on peut tirer une sorte de tiroir où se trouvent des raccourcis très pratiques comme pour activer le WiFi ou le Blutooth en un clin d’œil. Les widgets personnalisables sont très utiles et facilitent l’utilisation du téléphone, comme par exemple l’alarme qui prend en compte l’emploi du temps et s’adapte à chaque tâche planifiée ou encore la possibilité de suivre en temps réel l’actualité des amis, ou encore le moyen d’avoir la météo (Mon quotidien) et l’accès aux réseaux sociaux directement sur le bureau. Ils sont téléchargeables à souhait sur l’espace App Store de Samsung. Le menu est entièrement customisable, on peut modifier les raccourcis sur la barre de menu principale, changer par exemple l’accès direct à la messagerie par celui menant aux mails…etc.
Aussi, les contacts peuvent être associés à des profils facebook ou twitter par exemple. Nous avons pu nous connecter à différentes messageries notamment MSN, et quelques autres applications très utiles comme Google Maps ou encore l’accès au moteur de recherche Google directement à partir du bureau. Les applications sont de l’ordre de l’infini et bien à la hauteur de cet androphone futuriste.

Pour amuser la galerie
Dans le chapitre multimedia, Samsung a frappé fort en développant une application très complète pour la musique. L’appareil photo numérique de 5 mégapixels, bien qu’il soit dépourvu de flash, mais soutenu de l’autofocus, nous offres des clichés bien plus que satisfaisants. Pour les apprentis cinéastes, le Galaxy S peut filmer et lire des vidéos en multi formats comme XviD, DivX, MKV et à une résolution allant jusqu’à 720p à 30 images/seconde. Pour la musique, Samsung offre sur le Galaxy S une application très fun facilitant l’écoute. En mode paysage, il est possible de passer d’une chanson à une autre avec un effet de transition en 3D. Une touche sympathique nous permet de partager avec notre entourage les titres préférés directement par e-mail ou par Bluetooth.
L’espace de stockage interne est de 8 Go extensible via carte MicroSD. La synchronisation est facilitée avec le Bluetooth 3.0 très rapide en matière de temps d’attente. Vis-à-vis des ordinateurs, et grâce à Android, le Galaxy S est reconnu par tous les systèmes d’exploitation sans avoir recours au logiciel Samsung Kies (développé surtout pour Microsoft) mais il ne faut pas s’y tromper, Kies garde ses avantages car il est plus riche et plus complet pour ce qui est de la synchronisation téléphone/ordinateur.

Que d’avantages !
Le Galaxy S est très complet, avec un écran très large et réactif, un combiné fin malgré ses dimensions, et des performances multimedia hors normes, a tout pour plaire et conquérir. Beaucoup auraient souhaité une présence d’un port HDMI et une coque en matériau plus haut de gamme, mais les rares points négatifs ne font pas le poids sur la balance et ne peuvent pas déchanter la superpuissance et la créativité dont le Galaxy S fait preuve.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel