Le Midi Libre - evénement - Projets de partenariat entre de jeunes entrepreneurs

Edition du 1 Août 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Coopération algéro-française
Projets de partenariat entre de jeunes entrepreneurs
1 Août 2011

Des projets de partenariat entre de jeunes binationaux, établis en France, et de jeunes entrepreneurs d’Algérie, seront lancés à la faveur de week-ends croisés des échanges et d’entreprenariats à partir de septembre prochain entre Alger et Paris.

A l’initiative de l’association «La Maison de l’Algérie», ce programme inédit baptisé «Le week-end génération entrepreneurs’’ entend «encourager la réalisation et la promotion de projets pluridisciplinaires créateurs de richesses en Algérie, dans un esprit de réciprocité entre les sociétés civiles des deux pays», a indiqué à l’APS, la présidente de l’association, Mme Naîra Iratni.
Cette initiative est nourrie par la volonté de soutenir l’élan de tous ces jeunes entrepreneurs binationaux qui manifestent «une volonté réelle d’investir dans leur pays d’origine et monter des projets sociaux-économiques et culturels créateurs d’emplois à l’échelle locale».
«Après avoir mûri le projet au sein de l’association, et suite aux multiples contacts que nous avons déployés, nous avons décidé de lancer un appel en direction des jeunes issus de l’immigration porteurs de projets, et les réponses favorables que nous avons reçues ont été bien au-delà de nos espérances», a affirmé la présidente de l’association.
«Tous les jeunes promoteurs d’origine algérienne et y compris des Français, qui ont donné suite à cet appel, sont motivés pour venir investir en Algérie au regard du potentiel gigantesque que recèle le pays», a-t-elle affirmé.
Parallèlement à la dimension culturelle et touristique, ces week-ends alternatifs entre jeunes d’une même génération visent à booster l’esprit entrepreneurial en Algérie, créer l’espace favorable et mettre en place des modules de formation à Alger et à Paris sur la gestion de projets à travers l’organisation de séjours d’une semaine, sous le thème «Entreprendre en Algérie», a précisé Mme Iratni.
Un groupe de 25 jeunes binationaux, dont l’âge varie entre 18 et 35 ans, sélectionnés pour leur projets porteurs séjourneront à Alger au rythme de 30 week-ends par an pour tisser des liens professionnels avec d’autres jeunes de leur génération, créer les bases nécessaires à la réalisation de ces projets et recueillir les avis d’organismes nationaux chargés de les accompagner. Au total, ils seront 750 jeunes binationaux à faire partie, dans un premier temps, du réseau d’échange et de coopération entre les deux pays dans le cadre d’un programme étalé sur une année renouvelable qui concernera d’abord la capitale. D’autres séjours du même genre sont en outre prévus simultanément entre Alger et d’autres villes de France et Paris et plusieurs wilayas du pays.
«Ce pont d’intelligence entre les générations des deux rives ne peut générer de retombées socio-économique locales sans l’adhésion et le franc soutien des dispositifs de l’Ansej, de l’Andi et des banques», a cependant estimé Mme Iratni qui considère que «la volonté est là et qu’il s’agit aujourd’hui de saisir cette opportunité».
Pour lancer le programme «Le week-end génération entrepreneurs» et renforcer les liens culturels entre ces promoteurs des deux rives, une rencontre dévoilant les multiples atouts culturels et touristiques de la destination Algérie sera organisée le 20 août à Montreuil (Seine-Saint-Denis) avec la soutien de la maire de cette commune d’Ile-de-France, Mme Dominique Voynet.
Une autre rencontre sera, par ailleurs, organisée le 3 septembre à Tipaza.

Par : Rayan Nassim

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel