Le Midi Libre - evénement - Sit-in des transporteurs devant le siège de la wilaya

Edition du 1 Août 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Tizi Ouzou
Sit-in des transporteurs devant le siège de la wilaya
1 Août 2011

Le feuilleton du mouvement de contestation des transporteurs de la wilaya de Tizi Ouzou se poursuit sans qu’aucune lueur de solution ne se dessine à l’horizon. Hier encore, les propriétaires des bus de transport de voyageurs interwilayas ont observé une autre action de protestation dans le but de se faire entendre. Les concernés ont, en effet, organisé, dans la matinée, un rassemblement de protestation devant le siège de la wilaya. Ils étaient pratiquement tous là pour dire pour la énième fois leur refus d’être affectés à la nouvelle gare routière intermodale de Kaf Naâdja. Par leur action d’hier, les protestataires entendent aussi demander aux autorités la réouverture de la gare routière du centre-ville, affectée, faut-il le rappeler, aux taxieurs qui assurent la navette vers les wilayas d’Alger, Béjaïa et Bouira et vers les localités de Boghni et Drâa El Mizan. Les concernés ont réitéré à l’occasion du sit-in leur détermination à ne pas fléchir jusqu’à ce que leur revendication soit prise en charge. D’ailleurs, le choix du siège de la wilaya n’est pas du tout fortuit puisque, hier, c’est le wali de Tizi Ouzou qui a été interpellé afin de faire usage de ses prérogatives dans le but de régler ce problème que tout porte à croire qu’il s’inscrira encore dans la durée. C’est depuis le 24 juin 2011 que l’ensemble des transporteurs de la wilaya de Tizi Ouzou ont débrayé pour la même raison. Cela fait, donc, plus d’un mois que le secteur est paralysé et le bras de fer ne fait que se corser de jour en jour. Malgré une rencontre avec des responsables au ministère des Transports, le problème n’a pas trouvé de dénouement. Les voyageurs continuent à en payer les frais. Des citoyens s’étant déplacés à Alger, avant-hier (samedi), nous ont confié qu’ils ont payé leur place en aller à
1 500 dinars ! Un vrai calvaire pour les citoyens de la wilaya qui se déplacent pour diverses raisons à Alger, entre autres, des nouveaux bacheliers pour les inscriptions à l’université et d’autres citoyens pour des soins ou autres préoccupations.

Par : L. B.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel