Le Midi Libre - Supplément Magazine - Les différentes périodes

Edition du 6 Avril 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




L’art rupestre
Les différentes périodes
30 Mars 2011

Les chasseurs et pasteurs du néolithique ont laissé des milliers d’œuvres rupestres à travers le Sahara. Henri Lhote (1903-1991), qui a fait connaître les gravures et peintures du Tassili n’Ajjer, a établi une chronologie approximative qui fait référence. Mais l’étude des techniques et des styles de cet art pariétal continue de poser davantage de questions qu’elle ne dévoile de réponses…

Gravures, Période bubaline
Le nom de la période dite «bubaline» fait référence au bubale, un grand buffle aujourd’hui disparu. La «période bubaline» se distingue par des gravures de style naturaliste figurant les grands mammifères et la faune africaine de la zone tropicale : éléphants, girafes, hippopotames, rhinocéros, bovidés, autruches, antilopes… Des êtres humains sont également représentés. Ces œuvres, qui témoignent de périodes relativement humides, abondent dans le Sahara algérien, en particulier dans l’oued Djerat, à Tin Teghert (Dider), dans l’oued In Djaren (Tadrart). Près de Djanet, l’oued Tegharghart sert d’écrin à l’une des plus belles œuvres de la période bubaline : la célèbre Vache qui pleure (5000 BP).
Les gravures les plus anciennes pourraient dater de 12.000 ans. Elles seraient les premières manifestations de l’art rupestre au Sahara, précédant nettement les pratiques picturales. La technique de gravure s’est perpétuée jusqu’aux périodes récentes à travers les inscriptions en tifinagh et les figurations de dromadaires.

Peintures, Période dite des «têtes rondes»
L’appellation «têtes rondes» est inspirée par un type de personnages peints, caractérisés par une tête discoïdale sans visage. Ce style englobe aussi des scènes de chasse figurant chasseurs et animaux de la savane, ainsi que des scènes inexpliquées, probablement à caractère cultuel. C’est le style pictural le plus ancien. Il débuterait avant 7500 BP et durerait jusque vers 4500 BP.

Période bovidienne
La période dite «bovidienne» apporte les premiers témoignages de domestication, à partir de 6500 BP. Le style bovidien se caractérise par une profusion de fresques naturalistes et réalistes figurant de grands troupeaux de bovidés et des scènes de la vie pastorale, des campements et la vie quotidienne d’hommes, de femmes et d’enfants de différentes ethnies, le petit bétail, des scènes de chasse… Les sujets sont généralement réalisés en petites dimensions, mais parfois aussi en grandeur réelle ; les tons rouges et blancs prédominent. La polychromie en aplat et le dessin au trait, d’une qualité remarquable, caractérisent, toutefois, les sites rupestres du plateau de Tadjlahine (Tassili n’Ajjer).
Le style bovidien, qui couvre plusieurs millénaires, a perduré au moins jusque vers 4500 BP.

Période caballine ou «du cheval»
Cette période, qui s’étend de 3500 à 2000 BP, marque le passage de la fin du néolithique à la protohistoire. Ses débuts coïncident avec l’introduction du cheval et l’apparition des Guaramantes. Les troupeaux de bovins sont clairsemés, la faune est moins abondante, tandis que les chars attelés, les représentations de guerriers et les scènes de chasse au mouflon deviennent courants. La silhouette des personnages est stylisée, composée de deux triangles affrontés surmontés d’une tête en bâtonnet.

Période cameline ou «du dromadaire»
Elle commence avec l’introduction du dromadaire, qui supplante le cheval vers le début de notre ère. C’est le signe d’une aridité croissante. Les personnages adoptent une posture figée, leur silhouette est de plus en plus stylisée. La période cameline couvre également l’introduction de l’écriture dans l’art pariétal. Les inscriptions en tifinagh forment autant de courts messages, gravés ou peints, adressés par des bergers ou des nomades. Mais le sens des tifinagh les plus anciens garde aujourd’hui tout son mystère…
Source :www.pistetouareg.fr /products/lart-rup...


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel