Le Midi Libre - Société - Le pari sur la vie par un pupille de l’Etat

Edition du 6 Avril 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




"Nés sous X"
Le pari sur la vie par un pupille de l’Etat
6 Avril 2011

"Nés sous X dans le monde arabo-musulman, questionnement d’un pupille de l’Etat" est le titre d’un ouvrage qui vient de paraître à Constantine sous la plume de Mohamed Chérif Zerguine. Cet ouvrage de 108 pages, depuis peu en librairie, est préfacé par Malika Benarab-Attou, franco-algérienne, député au Parlement européen qui a tenu a souligner que sans être une spécialiste de l’exégèse musulmane, la question que pose à la société les enfants "illégitimes", l’interpelle en tant que femme politique car, affirme-t-elle, "naître sous X, c’est risquer la mort à un taux très élevé". L’auteur a également tenu à donner la parole à deux autorités morales et intellectuelles que sont le Pr. Abdallah Boukhelkhal, recteur de l’université Emir Abdelkader de Constantine, et Me Fatima Benbraham, avocate à la Cour d’Alger.Ce livre est en réalité conçu dans le prolongement d’un premier témoignage de l’auteur, publié en mars 2009, à Constantine également, et intitulé "Pupille de l’Etat, la peur de l’inconnu". Un ouvrage qui rendait compte d’une courageuse enquête que Zerguine avait menée entre la France et l’Algérie sur sa propre naissance, pour venir à bout d’un sentiment, porté en lui comme une malédiction : "au commencement, je me sentais profondément seul, retranché derrières mes barricades, comme si j’étais coupable d’un crime odieux". Le lecteur de "Nés sous X" se rend compte que le retour de Mohamed Chérif Zerguine sur son destin lui a rendu la générosité originelle que les humains attendent de la vie, comme pour dire à la majorité de ses semblables qui ont eu ce droit primaire de ne pas être abandonnés à la naissance, qu’on ne doit pas ignorer le drame des enfants nés hors mariage. La complexité de ces questions est intelligemment présentée à travers un survol de fetwas selon les différents rites musulmans, appuyée par des citations du Coran et de la Bible, ainsi que des brefs rappels historiques sur le sort réservés aux enfants naturels, depuis l’empereur romain Justinien, en passant par Catherine II de Russie, Napoléon et Saint Vincent de Paul. Le lecteur est vite sensibilisé sur ces questions aussi graves que la vie elle-même, grâce à la clarté du propos qui fait l’économie de fastidieux développements savants que le chercheur, amateur ou non, peut à loisir approfondir en retournant aux nombreux savants cités. Mohamed Chérif Zerguine, cet enfant abandonné à sa naissance en 1963, à Constantine, est également l’auteur d’un film tiré de son premier livre "La peur de l’inconnu". Un film qui vient d’être présélectionné pour le Festival de Cannes.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel