Le Midi Libre - Santé - Trous de mémoire : manger du poisson ne sert vraiment à rien ?

Edition du 6 Avril 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Trous de mémoire : manger du poisson ne sert vraiment à rien ?
6 Avril 2011

On aimerait toutes avoir une mémoire d’éléphant. Malheureusement les "vrais trucs" pour booster notre mémoire se révèlent souvent être de fausses astuces. Le point avec Alain Lieury, professeur de psychologie cognitive.

1. Le phosphore, c’est bon pour booster la mémoire
FAUX
L’idée que le phosphore est bon pour la mémoire date des premiers travaux sur l’ADN, qui est la mémoire de l’espèce, et sur l’ARN, une molécule voisine qui serait la mémoire des souvenirs. Ces deux molécules étant riches en phosphore, l’idée fut répandue dans les années 70, que le phosphore permettait de booster la mémoire et de penser avec vivacité.
Cette théorie s’est révélée fausse depuis car ce sont les connexions entre les neurones qui sont le véritable support de la mémoire. Inutile de manger du poisson tous les jours pour booster votre mémoire… mais rien ne vous empêche d’en manger pour faire le plein d’oméga-3!

Notre mémoire est surtout photographique
FAUX
Selon cette théorie, qui date de la fin du XIXe siècle, il existerait une mémoire associée à chacun de nos sens (visuelle, olfactive, sensorielle…) et nous serions capables de "photographier" des pages de livres par exemple, pour mieux nous en souvenir ensuite.
Or les recherches scientifiques ont montré que la mémoire sensorielle visuelle ne dure qu’un quart de seconde. En fait, nos mémoires sont plus abstraites : les mots vus et lus sont ainsi enregistrés dans une mémoire lexicale. Et pour les visuels, il existe plusieurs mémoires : visuelle, imagée. Il existe même une "bibliothèque" spéciale pour les visages

Apprendre en écoutant de la musique aide à se concentrer
VRAI et FAUX
Des expériences ont montré les effets du bruit sur la mémoire : si les bruits simples comme le bruit de l’aspirateur ou la musique classique ne gênent pas la mémorisation, il n’en va pas de même avec les chansons. En effet, dès qu’il y a des paroles, il y a "concurrence" dans la mémoire lexicale entre ce qui est lu et ce qui est entendu et vous pouvez perdre jusqu’à 40% d’efficacité de mémorisation. Pour activer notre mémoire, mieux vaut éviter de faire deux choses à la fois !

Les jeux high-tech peuvent doper le cerveau
FAUX
Avec l’explosion des nouvelles technologies, les simples jeux d’entraînement "papier-crayon" ont cédé la place à des "programmes d’entraînement cérébraux" plus sophistiqués, sur console, qui promettent de doper votre cerveau. Mais diverses études ont montré que, s’il est évident qu’il faut stimuler le cerveau à tout âge, toute activité intellectuelle, quelle qu’elle soit, est bonne. Et que l’effet d’entraînement de ces jeux n’est pas supérieur aux simples jeux papier-crayon.
Il est vrai toutefois que l’on retient mieux les choses qui nous plaisent car cela touche aux mécanismes essentiels de la motivation. Par exemple, sur une liste de jouets, les filles retiennent mieux les jouets de fille et inversement, les garçons retiennent mieux les jouets de garçon!


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel