Le Midi Libre - Midi Est - 26 artisans bénéficiaires d’aide en 2010

Edition du 6 Avril 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




SETIF, Fonds national de promotion des activités de l’artisanat traditionnel
26 artisans bénéficiaires d’aide en 2010
7 Mars 2011

Les programmes de soutien à la promotion de l’artisanat, mis en place par l’Etat, ont favorisé une "relance notable" de ce secteur dans la wilaya de Sétif, a indiqué le directeur de la Chambre de l’artisanat et des métiers (CAM).


Selon M. Zoubir Boukaâbache, 26 artisans ont bénéficié d’une aide du Fonds national de promotion des activités de l’artisanat traditionnel, en 2010, leur permettant d’acquérir, pour une valeur de 100.000 dinars, des équipements, des matériels et des machines nécessaires à leur activité.
Ces équipements conçus pour 6 corps de métier (la maroquinerie, le tissage, l’ébénisterie, la céramique, la dinanderie et la vannerie) ont, notamment, permis, selon le même responsable, d’améliorer la qualité des produits fabriqués par les artisans. Le secteur de l’artisanat constitue, a estimé M. Boukaâbache, un "filon important" pour la création de richesses et d’emplois. Il a été relancé grâce aux nouvelles lois adoptées en la matière, qui encouragent notamment le travail à domicile.
Selon le directeur de la CAM, ce secteur a connu, ces dernières années dans la wilaya, une dynamique "remarquable" grâce aux mesures incitatives prises au bénéfice des artisans pour la création, notamment, de micro-entreprises avec l’aide du Fonds national de promotion des activités de l’artisanat traditionnel.
Au cours de l’année 2010, la CAM avait ainsi enregistré 1.292 nouveaux adhérents qui ont reçu leurs cartes d’artisans. Les artisans se sont félicités, en outre, des aides obtenues en matière de formation et de qualification encadrées, avec la collaboration du Bureau international du travail (BIT). Les aides accordées par les différents dispositifs de l’emploi des jeunes ont permis à ces derniers de s’investir dans ce domaine, chose dont s’est félicité M. Boukaâbache car, a-t-il dit, "cela a permis de conserver nombre de métiers menacés d’oubli et de disparition".
Selon le même responsable, la chambre de l’artisanat a recensé, jusqu’à aujourd’hui, 8.500 artisans employant plus de 30.000 personnes. APS


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel