Le Midi Libre - Supplément Sport - Al Ahly montre la voie aux clubs arabes

Edition du 18 Décembre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Coupe du Monde des Clubs de la FIFA
Al Ahly montre la voie aux clubs arabes
9 Décembre 2010

La Coupe du monde des clubs de la FIFA offre une opportunité unique aux équipes de chaque continent de se mesurer aux meilleures formations de la planète. Le tournoi n’a encore jamais été remporté par un club arabe, mais les six dernières éditions ont été marquées par des performances excellentes des équipes du monde arabe.

En 2006 tout particulièrement, les Egyptiens d’Al-Ahly ont décroché la troisième place du prestigieux rendez-vous, ce qui constitue à ce jour le plus grand exploit d’une équipe arabe, toutes compétitions confondues.
La première participation d’une équipe arabe remonte à l’édition inaugurale du tournoi au Brésil, en 2000. A cette occasion, les Saoudiens d’Al Nasr avaient validé leur billet pour l’épreuve suprême en remportant la Supercoupe d’Asie 1998. L’autre représentant arabe cette année-là était le Raja Casablanca. Le fameux club marocain s’était adjugé la Ligue des champions de la CAF en 1999. Malheureusement, les deux clubs ont été placés dans le même groupe. Au premier tour, ils ont tous deux été battus par le Real Madrid et les Corinthians. Quoi qu’il en soit, la confrontation entre les deux équipes a été passionnante de bout en bout, avec au final un succès d’Al Nasr sur le score spectaculaire de 4-3. L’édition suivante de la Coupe du monde des clubs de la FIFA a eu lieu en 2005. Cette fois encore, deux équipes arabes étaient en lice. Les Saoudiens d’Al Ittihad, vainqueurs de la Ligue des champions de l’AFC, ont terminé quatrièmes, après avoir battu les Egyptiens d’Al Ahly au premier tour. Les Cairotes, quant à eux, se sont inclinés en match de classement, prenant finalement la sixième place. Al Ahly a participé à l’édition suivante, avec plus de succès cette fois. En quart de finale, les Egyptiens ont battu les Néo-Zélandais d’Auckland City (2-0), avant de subir la loi des Brésiliens de l’Internacional en demi-finale. Dans le match de classement, ils ont pris le meilleur sur les Mexicains du CF América, montant ainsi sur la troisième marche du podium. A noter que l’attaquant Mohammad Aboutrika avait terminé meilleur buteur du tournoi, avec trois réalisations.

Al Ahly comme Al Ahli
Lors de la quatrième édition, en 2007, le seul représentant arabe était l’Etoile Sportive du Sahel, et a atteint le dernier carré. En demi-finale, l’EST a subi la loi du géant argentin de Boca Juniors. Le but de Neri Cardozo, à la 68e minute, a empêché les Tunisiens d’atteindre la finale. Dans le match pour la troisième place, contre les Japonais d’Urawa Red Diamonds, ils ont offert une résistance coriace, avant de céder dans l’épreuve des tirs au but, après un 2-2 au terme de la prolongation. Les deux éditions suivantes du fameux tournoi international ont été décevantes pour les équipes arabes. En 2008, Al Ahly a fini sixième après avoir perdu contre les Mexicains de Pachuca et les Australiens d’Adelaide United. L’année suivante, c’est un autre Al Ahli, de Dubaï cette fois, qui, devant son public, a perdu dès le match d’ouverture contre Auckland City (2-0). Aucun club arabe n’ayant remporté une compétition continentale cette année, les seuls espoirs de la région reposeront sur le champion des Emirats Arabes Unis, Al-Wahda Sports Club. L’équipe doit sa participation à son statut de représentant du pays organisateur. Elle bénéficiera une nouvelle fois du soutien de tout le monde arabe.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel