Le Midi Libre - evénement - Plusieurs terroristes abattus et des bombes artisanales désamorcées

Edition du 18 Décembre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




L’ANP met fin à l’opération de Sidi--Ali-Bounab
Plusieurs terroristes abattus et des bombes artisanales désamorcées
18 Décembre 2010

Dans les maquis d’Ammal et de Béni Amrane (sud-est de Boumerdès) plusieurs casemates ont été détruites par les soldats de l’ANP qui se sont redéployés depuis plusieurs jours. Là encore, nos sources précisent que pas moins d’une vingtaine de bombes artisanales y ont été désamorcées.

L’opération militaire, enclenchée le 9 du mois courant par les forces combinées de sécurité dans les maquis de Sidi-Ali-Bounab, à cheval entre Boumerdès et Tizi-Ouzou, a pris fin, dans la soirée d’avant-hier, apprend-on de sources sécuritaires. Il faut dire que cette opération est la plus importante depuis plus de quatre ans à être menée dans la Kabylie. Dans les maquis d’Ammal et de Béni Amrane (sud-est de Boumerdès) plusieurs casemates ont été détruites par les soldats de l’ANP qui se sont redéployés depuis plusieurs jours. Là encore, nos sources précisent que pas moins d’une vingtaine de bombes artisanales y ont été désamorcées. N’était le brouillage des réseaux de la téléphonie mobile, qui ont été rétablis partiellement en milieu de journée de jeudi dernier, les engins explosifs, placés ça et là, auraient explosé au passage des troupes de l’armée. Les bombardements intensifs à l’arme lourde des coins réputés être les fiefs des groupes terroristes a permis l’avancée des divisions de l’armée dans les endroits boisés. Selon une source au fait de la situation sécuritaire, l’armée a utilisé une nouvelle tactique de pénétration dans les maquis. Celle-ci, consiste, selon notre source, à brouiller le réseau de téléphonie des trois opérateurs de téléphonie mobiles pour empêcher les terroristes d’actionner les bombes à distance et communiquer entre eux et d’autre part, le bombardement par des hélicoptères équipées de lance roquettes les coins suspectés d’abriter les hordes sanguinaires. Puis arrive la pénétration des forces terrestres dans les bois, ajoute notre source. Cette tactique a contraint les terroristes à battre en retraite et a permis le désamorçage de plusieurs bombes artisanales. Les maquis de Djerrah ont été ainsi passés au peigne fin et plusieurs mines traditionnelles désamorcées. Notons que ces massifs montagneux sont réputés être la zone de repli des groupes de katibat al arkam et d’ec cham qui sévissent depuis les années 90 dont ces parrages dont le champ d’action s’étend jusqu’aux frontières de la wilaya de Bouira. En mars 2009, faut-il le rappeler, les forces de l’ANP avaient mis hors d’état de nuire sept terroristes dont l’émir de katibat ec cham Delci Aïssa, au cours d’une importante opération de ratissage dans les maquis de Lala Messâad jouxtant les maquis de Chabet El Ameur et Lakhdaria (Bouira). L’action de l’ANP a vu la mobilisation d’importants moyens humains et matériels et l’on parle de déploiement de plus de 4.000 militaires dans les maquis de Sidi-Ali- Bounab et de Timezrite. Cette opération a été lancée suite à des informations faisant état de la tenue d’un important conclave de restructuration de l’organisation de Droukdel à laquelle de hauts responsables de la nomenclature terroriste devaient assister. ladite offensive aurait permis la neutralisation d’une vingtaine de terroristes et la destruction de plusieurs casemates.
Parallèlement à cette opération, les acolytes de Droukdel ont perpétré un lâche attentat, dans la soirée de lundi dernier, lors duquel deux militaires ont été blessés dans les massifs de Ghoumrassa dans la commune des Issers. Par ailleurs, il est important de rappeler que plusieurs réseaux de soutien aux groupes terroristes ont été mis hors circuit par les services de sécurité dans plusieurs localités de Boumerdès.

Par : Tahar Ounas

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel