Le Midi Libre - Supplément Économie - L’éco en une semaine

Edition du 18 Décembre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




L’éco en une semaine
13 Décembre 2010

Commerces informels
765 sites à éradiquer
Les quelque 765 sites de commerces informels recensés à travers le territoire national par une commission interministérielle seront éradiqués à travers un large programme de régularisation, a annoncé jeudi à Alger le ministre du commerce, M. Mustapha Benbada. "Une commission interministérielle (Commerce et Intérieur), chargée d‘éradiquer le commerce illicite a recensé 765 sites de commerces illicites à travers le territoire national", a répondu M. Benbada à un député à l‘APN, qui l‘avait interpellé sur les moyens mis en oeuvre par son département pour lutter contre la progression du commerce informel en Algérie. Plus de 70.000 commerçants opèrent sur ces sites, selon le recensement de cette commission, chargée d‘élaborer une feuille de route pour mettre un terme à ce phénomène. En outre, le ministère du Commerce a pris d‘autres mesures pour venir à bout de ce problème, notamment à travers la mise en place de commissions de l‘urbanisme commercial, qui devra participer à intégrer les commerçants informels dans des marchés organisés, et ce, dans le cadre de l‘agrandissement et la mise à niveau des anciens marchés.

Zone maghrébine de libre- échange
L‘Algérie émet des réserves
L‘Algérie a émis des réserves concernant son adhésion à la Zone maghrébine de libre échange, notamment la proposition de certains pays maghrébins d‘élargir l‘accord en cours de discussion à la libre circulation des personnes, a indiqué jeudi à l‘APS à le ministre du Commerce M. Mustapha Benbada. Le projet de cette Zone de libre échange a fait l‘objet de plusieurs discussions au niveau de l‘Union du Maghreb arabe (UMA), dont la dernière a été tenue en juin 2010 en Libye, a déclaré le ministre en marge d‘une séance de l‘APN consacrée aux questions orales. "Lors de cette rencontre, qui a rassemblé les ministres du Commerce de l‘UMA, l‘Algérie a émis des réserves sur certains points introduits dans le projet de la convention relative à la création d‘une Zone de libre-échange commerciale", a-t-il précisé. Selon le ministre, cette convention négociée à Tripoli, a comporté certains dispositifs, qui dépassaient le cadre commercial de cet accord, que l‘Algérie a refusé de faire passer malgré le "forcing" exercé par d‘autres pays membres».

Adhésion à l’OMC
Le11e round en 2011 ?
L‘Algérie souhaite la programmation en 2011 du 11e round des négociations pour son accession à l‘Organisation mondiale du commerce (OMC), a indiqué jeudi à Alger le ministre du commerce M. Mustapha Benbada. "Notre dossier d‘adhésion est prêt. Nous avons répondu aux 96 questions de l‘OMC il y a quelque mois et nous attendons la réaction de la commission chargée de l‘adhésion de l‘Algérie à cette organisation nous et espérons obtenir la programmation du 11e round en 2011", a-t-il déclaré à la presse en marge d‘une séance de questions orales à l‘APN. L‘Algérie a reçu entre 2008 et 2009 un total de 96 questions de l‘UE et des Etats-Unis, dont une quinzaine ont des incidences sur son économie, et sur lesquelles son adhésion à cette organisation bute depuis plusieurs années. "Nous avons également accompagné ces réponses d‘un mémorandum qui explique la situation économique de l‘Algérie et ses aspirations économiques dans le domaine de l‘OMC", a-t-il ajouté. M. Benbada qui souhaite l‘aboutissement de ces négociations, a toutefois indiqué qu‘il "s‘agit d‘un processus de négociations sur lequel il faut s‘attendre à tout".


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel