Le Midi Libre - Midi Kabyle - Les parents d’élèves protestent

Edition du 27 Novembre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Suspension du directeur du CEM D’Akaoudj
Les parents d’élèves protestent
24 Novembre 2010

La suspension du directeur du CEM des deux martyrs Tellal du village Akaoudj, dans la commune d’Atit Aissa Mimoun (wilaya de Tizi Ouzou) a suscité une vive protestation de la part des parents d’élèves. Ces derniers se sont exprimés sur cette question en s’opposant à cette mesure prise par la direction de l’éducation de la wilaya de Tizi Ouzou. Les parents d’élèves se sont donc réunis la semaine dernière pour exprimer leur solidarité avec le directeur qui a fait l’objet de la sanction administrative. Les protestataires disent qu’ils sont consternés par la décision en question, une décision qui, d’après leurs dires, a été communiquée au concerné par un simple appel téléphonique. « Nous sommes dans un pays démocratique et on n’éjecte pas un ancien fonctionnaire de cette manière », déplore les concernés. Ces derniers rappellent que dans un récent rapport adressé à la direction de l’éducation, ils ont sollicité les responsables de cette dernière afin de mettre en service la cantine scolaire dans les meilleurs délais pour permettre aux enfants de prendre les repas du midi. « Le directeur du CEM a fait de même et il  vous a demandé de mettre à sa disposition le nécessaire en moyens humains et matériels pour la mise en service de cette fameuse cantine qui a fait couler beaucoup d’encre depuis son inscription à la réalisation il y a huit ans », soulignent encore les parents d’élèves. « L’association des parents d’élèves ainsi que l’ensemble du corps enseignant et travailleurs du CEM d’Akaoudj, sommes décidés  à défendre le bien-être de nos enfants contre les agissements des services de la direction de l’éducation », souligne-t-on. Et de s’interroger : «Quels sont les desseins de la DE contre un établissement scolaire qui ne cherche qu’à travailler dans un cadre agréable ?»
Pourtant, est-il rappelé, le CEM en question a toujours été bien classé à l’échelle de la wilaya avec des résultats au BEM comme 87 % de reçus en 2009, 84 % de reçus en 2008 et 64 % de reçus en 2007. Il est rappelé, par ailleurs, que l’année passé déjà, les services de la DE avaient muté le directeur et le conseiller pédagogique : « Quand on change deux éléments principaux d’une structure, on la déstabilise forcément ». Les parents d’élèves, malgré la virulence de leurs propos disent toutefois qu’ils restent disponibles au dialogue à n’importe quel moment. Ils demandent enfin au directeur de l’éducation de surseoir à la décision de suspension temporaire du directeur du CEM afin de ne pas déstabiliser l’établissement et de ne pas perturber la scolarité de leurs enfants.

Par : M. B.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel