Le Midi Libre - evénement - Réhabiliter le téléphone fixe

Edition du 27 Novembre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Pour une meilleure qualité de connexion internet
Réhabiliter le téléphone fixe
27 Novembre 2010

Le ministère de la Poste et des Technologies de l‘information et de la communication œuvre à réhabiliter le téléphone fixe qui est un outil indispensable pour la connexion Internet. C‘est ce qu‘a indiqué, jeudi dernier, M. Moussa Benhamadi, le premier responsable du secteur. « Nous sommes en train d‘œuvrer à réhabiliter le téléphone fixe, dans la mesure où sur le plan de la qualité, il permet une communication beaucoup plus nette et coûte moins cher que le téléphone mobile », a-t-il déclaré à la presse en marge d‘une séance à l‘Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales.
Il dira par ailleurs qu‘«à présent, on constate qu‘il y a un engouement pour le téléphone fixe, devenu indispensable pour la connexion ADSL, et c‘est la raison pour laquelle, nous allons, avec la nouvelle génération de réseaux, offrir à nos abonnés un package comprenant trois services: l‘Internet, la téléphonie et la télévision ». Et au ministre d‘ajouter que « cela permettra aux citoyens de bénéficier de trois services avec un seul abonnement ».
Le ministère se penche actuellement sur un autre projet, a fait savoir M. Benhamadi. Ce projet, a-t-il expliqué, est d‘une nouvelle technologie appelée « la convergence des réseaux » qui consiste à utiliser une ligne téléphonique fixe et une autre mobile.
« Ce service permet à l‘abonné d‘utiliser sa ligne fixe tout en continuant à recevoir ses appels sur sa ligne mobile, grâce à une convergence entre les deux réseaux », a-t-il précisé.
Ce projet, a-t-il souligné, « commence à se développer », avant d‘ajouter qu‘« il y a une plate-forme en cours d‘expérimentation pour nous permettre d‘aller, par la suite, vers une convergence entre le mobile et le fixe ».
L‘Algérie, a estimé Benhamadi, « a énormément investi dans la mise en place d‘un réseau filaire pour le fixe ».Dans ce sens, a-t-il dit, « nous devons valoriser ce réseau pour faire en sorte que le citoyen puisse bénéficier d‘autres services à travers l‘introduction des nouvelles générations de réseaux ». Dans un autre volet, le ministre a affirmé que son département ministériel œuvrait constamment à améliorer la qualité de ces services à travers la modernisation des bureaux de poste et l‘introduction des nouvelles technologies visant à faciliter la tâche aux citoyens, en réponse à une question d‘un député sur la « dégradation des services au niveau du secteur de la Poste dans la wilaya de Djelfa ».

Alors que l’ouverture des plis se fera la fin du mois
Dix banques d’affaires ont présenté leurs offres pour Djezzy
Dix banques d’affaires, dont sept consortiums, ont présenté leurs offres pour l’évaluation de l’entreprise de téléphonie mobile Orascom Telecom Algérie OTA (Djezzy), a indiqué jeudi à Alger le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa Benhamadi. Dans une déclaration à la presse en marge d’une séance à l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales, le ministre des PTIC a précisé que l’ensemble de ces offres feront l’objet d’une « étude minutieuse » en vue de choisir la meilleure d’entre-elles. Ces banques d’affaires, a-t-il ajouté, sont de différentes nationalités et « jouissent d’une riche expérience » reconnue en la matière. M. Benhamadi avait déclaré récemment que la position de l’Algérie « reste constante » vis-à-vis du rachat de l’entreprise filiale d’OTA, Djezzy. L’ouverture des plis de l’appel d’offres, lancé à ce sujet par les autorités algériennes, avait-il également indiqué, aura lieu avant la fin du mois de novembre en cours.

Par : Massinissa Belakhal

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel