Le Midi Libre - Midi Kabyle - Entre promesses et réalité

Edition du 27 Novembre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Alimentation en eau potable à Tizi Ouzou
Entre promesses et réalité
24 Novembre 2010

S’il est clair et vérifiable que l’Etat fournit des efforts afin de permettre à la population de la wilaya de Tizi Ouzou d’avoir un accès facile au liquide précieux qu’est l’eau potable, il n’en demeure pas moins que la vérification sur le terrain montre une toute autre situation.

Beaucoup de communes de la wilaya de Tizi Ouzou endurent encore le martyre de la pénurie d’eau potable. Les cas les plus déplorables, et ils sont malheureusement nombreux, sont enregistrés dans les quatre coins de la wilaya. Dans une daïra comme Makouda ou même dans la daïra de Tigzirt, à vocation touristique ou dans la commune d’Iflissen, l’eau ne coule pas des robinets même durant cette période où des pluies fortes s’abattent sur la région.
La visite de dimanche dernier de M. Abdelmalek Sellal, ministre des ressources en eau, effectuée dans la wilaya de Tizi Ouzou, a apporté une lueur d’espoir chez la population de la région qui n’attendait justement qu’à être soulagée de ce problème qui persiste à une époque où les branchements en gaz naturel connaissent des avancées considérables dans la wilaya.
Le ministre a profité de sa visite pour mettre en service une nouvelle desserte d’eau potable qui va profiter aux localités de Draa El Mizan, Frikat, Tizi Ghennif, Ain Zaouia, Ouadhias, Tizi N Tleta, Souk EL Tenine, Ait Bouadou, Assi Youcef, Bounouh, Mechtras et Agouni Gueghrane.
C’est à partir du nouveau barrage d’eau de Koudiat Acerdoun que le lancement du transfert vers les localités suscitées a été effectué. Cette action mettra-t-elle fin au calvaire des populations de près de la moitié des villages dépendant des communes en  question ou bien la crise d’eau ne verra qu’un soulagement momentané ? Rien n’est moins sûr car déjà du temps où le barrage de taksebt fut inauguré officiellement, d’aucuns avaient pensé que le calvaire de l’alimentation en eau potable allait enfin connaître son épilogue. Des années plus tard, il se trouve que la situation s’est certes améliorée mais la crise demeure et persiste dans des villages entiers.
Quand on sait que dans une commune comme celle de Boudjima, la population reçoit l’eau en moyenne une fois par mois en plein mois de novembre, il y a de quoi être sceptique.  Les zones les plus touchées  par les pénuries d’eau durant les quatre saisons de l’année sont les communes du nord et celles du sud de la wilaya. 
Le barrage de Koudiat Acerdoun qui vient d’entrer en service et qui est le deuxième barrage le plus important du pays après celui de  Beni Haroun, sera-t-il l’ultime solution au problème d’eau dans lequel se débat la population de la wilaya ? Vu les déclaration du ministre, il y de quoi être optimiste. Mais encore faudra-t-il que les responsables à l’échelle locale veillent au grain car la ville de Tizi Ouzou n’est pas la wilaya. Si le chef lieu de wilaya est certes bien desservi à presque 24 heures sur 24, la situation est tout autre dans plus de quarante sur les soixante-sept communes que compte la wilaya. Le ministre a affirmé que les besoins en eau de la partie sud de la wilaya seront garantis jusqu’à 2040 grâce à l’apport du barrage de Koudiat Acerdoun.
Douze milliards de dinars seront dépensés par l’Etat afin de permettre la réalisation des chaînes d’AEP sur l’axe du sud de la wilaya. Les délais de ces travaux ne sauront excéder 24 mois. Les besoins des 14 communes suscitées s’élèvent à pas moins de 57.500 mètres cubes par jour.  Ce même projet permettra  pour bientôt de régler en grande partie la crise d’eau potable dans la zone nord de la wilaya qui compte les communes de Tigzirt, Boudjima, Iflissen, Ait Chafaa, Zekri, Akerrou, et Aghrib. Au total, ce sont pas moins de 214 villages qui seront en principe soulagés mais ces derniers seront alimentés à partir du barrage de Taksebt aussi. C’est à la fin de l’année 2011 que ce dernier projet sera concrétisé. D’ici 2050, la wilaya de Tizi Ouzou bénéficiera de la réalisation de six barrages qui permettront de régler définitivement le problème d’alimentation en eau potable dans l’ensemble des villages, aussi reculés soient-ils.  

Par : MOKRANE BENALI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel