Le Midi Libre - Midi Kabyle - Imedhqane n’Tizi...

Edition du 17 Juillet 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Imedhqane n’Tizi...
14 Juillet 2010

-Les habitants de Ain El Hammam continuent à se plaindre de la fumée noire libérée par l’incinérateur de l’EPH (hôpital) qu’ils qualifient de brûleur. Toutes les correspondances adressées à qui de droit n’ont rien apporté de nouveau à ce jour. Ces citoyens se disent hantés par le cauchemar de cette fumée et des séquelles que celle-ci pourrait avoir sur la santé de la population. Une fois de plus, les habitants, à leur tête le comité de la ville, se disent très préoccupés par cette situation et lancent un appel désespéré aux autorités concernées pour qu’elles prennent leur responsabilité afin de régler ce problème dans les meilleurs délais.

-La wilaya de Tizi Ouzou à l’instar des autres wilayas ayant obtenu de bons résultats aux derniers examens scolaires ne s’est pas seulement distinguée par le taux exceptionnel de 82% de réussite au baccalauréat, mais également par la qualité des notes obtenues. Selon le directeur de l’éducation, M. Khaldi, plus de 50% des lauréats ont des mentions A. Bien et plus. La meilleure moyenne est de 18,02/20, 28 candidats ont eu plus de 17/20, 177 plus de 16 et 1.171 candidats plus de 15/20 de moyenne. Très belle performance pour la wilaya de Tizi Ouzou qui figure, pour la troisième année consécutive, parmi les wilayas ayant obtenu les meilleurs résultats du Bac à l’échelle nationale.

-La question de l’environnement dans la wilaya de Tizi Ouzou a été débattue le 06 juin dernier au niveau de l’APW en présence du directeur de l’environnement de la wilaya. Ce dernier qui n’a pas manqué de brosser un tableau exhaustif de son secteur, a mis en évidence les progrès enregistrés en matière d’environnement dans la wilaya de Tizi Ouzou. Les différentes campagnes de sensibilisation et la mobilisation des cadres du secteur ont été pour beaucoup dans les résultats obtenus a-t-il été dit en substance. L’état des lieux tel qu’il a été présenté a permis à l’assistance de situer et de mieux comprendre les situations auxquelles fait face quotidiennement ce secteur stratégique. L’importance que revêt ce problème dans la wilaya de Tizi Ouzou a fait que cette journée a suscité l’intérêt d’un grand nombre de participants qui n’ont pas manqué de poser des questions ayant trait notamment au problème des décharges sauvages. Questions légitimes lorsque l’on sait que sur les 18 CET inscrits, seuls trois sont opérationnels : Oued Falli, Draâ El Mizan et Ouacifs.

-Inaugurée plusieurs fois pour la seule année 2010, la nouvelle gare ovoïdale Kaf Ennadja de Tizi Ouzou n’a pas encore pris du service. Malgré sa réception il ya plus d’une année, cette gare réalisée à coups de milliards, demeure toujours une gare fantôme qui, pour le moment, n’accueille ni train, ni taxi, ni bus. Conçue pour désengorger le chef lieu de wilaya de Tizi Ouzou, elle continue à être fermée au trafic sans aucune explication officielle à même de mettre un terme aux rumeurs les plus folles, allant jusqu’à la remise en cause de son emplacement.
N.B


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel