Le Midi Libre - Culture - A la découverte de la province d’Ispahan

Edition du 17 Juillet 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Semaine culturelle d’Iran à Alger
A la découverte de la province d’Ispahan
17 Juillet 2010

Le programme de la semaine culturelle iranienne (province d’Ispahan) a été annoncé hier lors de la conférence de presse tenue à Riad El Feth par l’ambassadeur d’Iran en Algérie, Abdi Abyaneh et la délégation culturelle iranienne en présence des représentants du ministère de la Culture. A l’occasion de cette rencontre et s’exprimant dans sa langue natale, le perse, l’ambassadeur d’Iran en Algérie a présenté cette ville d’Ispahan «qui est le centre de la culture où sont présents aussi les tombeaux des plus grands savants. La province d’Ispahan avait déjà un statut important bien avant que l’Islam soit en Iran» avant d’ajouter : «La culture d’Ispahan est celle de l’Iran». Consacré à la province d’Ispahan, ce salon, qui s’étalera du 18 au 25 juillet, verra le passage de 90 artistes présents avec 40 spécialités qui seront exposées durant ce rendez-vous et qui débuteront demain par la cérémonie d’ouverture de la soirée officielle avec un spectacle de musique traditionnelle d’Ispahan à 19h00 à la salle d’Ibn Zeydoun de Riadh el Feth. Selon le conseiller du wali d’Ispahan, «c’est le premier de ce genre pour cette province iranienne qui se tient en dehors du territoire de notre pays et en présence de ce nombre important d’artistes. Cela est une opportunité pour nous de faire découvrir notre culture aux Algériens» a-t-il déclaré. Au menu de cette manifestation ouverte au grand public, l’exposition du tapis persan à 10h00 au palais du Rais (Bastion 23) le lundi 19 juillet où le luxe de ce patrimoine iranien sera mis en valeur. Suivie par l’exposition des œuvres de douze plasticiens dont le maître miniaturiste Iranien Farshtchian natif d’Ispahan est qui est l’une des figures emblématiques de la miniature et qui lui a valu cette variété et richesse incomparable de ses œuvres devant lesquelles l’œil se sent fasciné et jamais fatigué. Tandis que pour les amateurs d’artisanat, une exposition de céramique, dinanderie, tissage, marqueterie, calligraphie et de travail sur pierre précieuse se tiendra aux niveaux 108,104 et Agora à Riadh El Feth à partir de 17 h00 du même jour. Pour la 3e journée, la salle Ibn Zeydoun accueillera le mardi 20 juillet la projection du film «les ombrages de la ville», une production libano-iranienne qui débutera à 18h00, en présence du casting du film et du producteur.
De plus, les citoyens de la wilaya de Boumerdès sont invités à être nombreux au concert de musique d’Ispahan à la Maison de la culture Rachid Mimouni accompagné par des expositions de l’artisanat iranien. D’autre part, une présence féminine modeste sera observée avec la participation de huit femmes seulement. La raison de cette absence est due au fait que «vu les différentes manifestations culturelles organisées à travers le monde, entre autres en Allemagne, nous ne pouvons pas les réunir tous dans un seul endroit» a déclaré le représentant de la province d’Ispahan, soulignant que «l’activité féminine est très importante en Iran dans les différents milieux de la vie que ce soit culturel ou autres». Rappelons qu’un concert de musique en fusion, dans une version inédite, avec la troupe de musique d’Ispahan et celle de l’orchestre régional d’Alger de musique andalouse aura lieu samedi 24 juillet à 21h00 au niveau du théâtre Fadela D’ziria de l’Institut supérieur de musique.

Par : Karima Hasnaoui

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel