Le Midi Libre - Supplément Sport - L’Entente de Sétif en route vers un 7e sacre

Edition du 29 Avril 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Finale coupe d’algérie
L’Entente de Sétif en route vers un 7e sacre
29 Avril 2010

Ce n’est qu’à la veille de la finale que les objectifs de l’entraineur Zekri Nouredine se sont dessinés. Engagé sur plusieurs fronts, le coach sétifien misait beaucoup sur le match de mardi dernier face au CABBA à Sétif.

Ce n’est qu’à la veille de la finale que les objectifs en coupe d’Algérie de l’Entraîneur Zekri Nouredine se dessinent. Engagé sur plusieurs fronts, le coach sétifiens misait beaucoup sur le match de mardi dernier face au CABBA à Sétif. Une opportunité pour lui de se positionner confortablement derrière le leader, le MCA. En contrepartie, la mise au vert de pas moins de 6 titulaires lors du dernier match de championnat en dit long sur les prétentions de l’Entente de Sétif pour ramener un titre longtemps convoité. Le dernier remonte à une vingtaine d’années. Lemouchia, Bouazza, Belkaïd, Hemani, Yakhlef et Benchadi seront certainement des atouts de taille à même de pousser l’équipe vers le sacre final. Si pour le président Serrar, la coupe qui ne constituait nullement au départ un objectif pour l’Entente de Sétif, reste tout de même un match comme tous les autres, les supporters, eux, ne l’entendent pas de cette oreille, et ils l’ont prouvé à l’occasion du match de mardi dernier. Ceux-ci ne jurent que par la coupe d’Algérie, car la majorité d’entre eux n’ont jamais savouré sa joie, car le dernier succès date de 1990 face au MSPBatna. Dans leur totalité, c’est l’argument de la suprématie de leur club qui prévaut face à un adversaire qui se débat dans les dernières loges du championnat national. Mais pour Nouredine Zekri, les finales de coupe sont imprévisibles, alors « il faut aligner un Onze combatif », car selon lui ce genre de confrontation fait appel à la fraîcheur physique du joueur. Une semaine durant, près de la moitié de l’effectif a été épargné, ce qui dit long sur les objectifs des dirigeants du club engagé en coupe d’Afrique, en coupe d’Afrique du Nord et en championnat national. Selon eux, c’est tout de même un titre qu’il ne faut pas hésiter de rafler. Du côté des joueurs, la motivation est double pour venir à bout de la formation batnéenne et remporter le 7e trophée à Sétif. Ce sont les autorités locales qui y sont derrières, car en sus des stimulants financiers, c’est le voyage de la Coupe du monde avec l’équipe nationale en Afrique du Sud qui est proposé par le wali de Sétif en cas de victoire le 1er mai prochain. Sur le plan des fiches techniques, c’est l’Entente de Sétif qui part favori pour cette 46e édition de coupe d’Algérie au vu de l’effectif étoffé par la présence de pas moins de 13 internationaux. Le système de jeu préconisé par Nouredine Zekri ne devrait pas subir des changements notables, mis à part la possibilité de réserver une place prépondérante à Francis Ambane en attaque notamment avec son retour en forme. Par manque de joueurs de couloir aux valeurs reconnues du côté du CAB, Rahouet Yakhlef du côté sétifien devraient s’exprimer largement en distillant des balles de but aux avant-postes où figure Hemani en regain de forme ou encore Berguiga dont le retour s’est avéré positif face au CABBA et qui pourrait bien être aligné. Pour Lemouchia, la coupe d’Algérie est un titre « prenable » et ce serait pour lui une chance de brandir le trophée pour la première fois dans sa carrière. Chaouchi semble aussi se plaire dans ce genre de compétition. « J’ai un penchant pour la coupe d’Algérie et je crois que ce sera une chance pour nous cette année de la remporter », lance-t-il tout sourire. Mais pour Hadj Aïssa, le meneur de jeu, natif de la région de l’adversaire du jour, il estime que rien n’est encore joué face à un adversaire « imprévisible ». « Le CAB est un club capable du bon comme du moins bon », déclare-t-il, tout en considérant que club des Aurès possède des ressources mentales inestimables. Alors que le départ des supporters sétifiens est prévu dans la matinée du samedi, les joueurs, eux, voyageront à bord d’un avion spécial vendredi à 6 heures à destination de la capitale où ils logeront à l’hôtel Hilton.

Par : Abdelhalim Benyellès

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel