Le Midi Libre - evénement - Neuf nouveaux centres anti-cancer bientôt opérationnels

Edition du 29 Avril 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Ils seront dotés de matériels ultra sophistiqués
Neuf nouveaux centres anti-cancer bientôt opérationnels
29 Avril 2010

Neuf nouveaux Centres anti-cancer (CAC) ouvriront leurs portes à travers le pays avant la fin de cette année, a annoncé, hier, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M.Saïd Barkat. La création de ces établissements spécialisés intervient dans le cadre du programme de développement et de modernisation du secteur de la Santé, a indiqué le ministre à l’occasion d’une visite de travail à Oran. «La prise en charge des malades cancéreux constitue un axe majeur de ce programme», a souligné M. Barkat, précisant que le plan quinquennal, dont a bénéficié son département, est à même de "garantir la couverture thérapeutique de l’ensemble des wilayas du pays». La prise en charge des pathologies cancéreuses sera assurée, à l’échéance 2014, à travers 49 unités entre centres et services hospitaliers spécialisés, a fait savoir le ministre. «Toutes les dispositions sont prises pour parvenir à la concrétisation de cette opération ciblant la couverture médicale de qualité à l’échelle nationale», a-t-il ajouté. Il est à rappeler qu’actuellement 35.000 nouveaux cancéreux sont recensés chaque année en Algérie. Ces nouveaux services seront dotés d’équipements sophistiqués conformes aux normes internationales, a encore souligné M. Barkat. L’importance de la formation continue a été également mise en relief par le ministre qui a signalé que plusieurs cycles de mise à niveau sont programmés au profit des praticiens à Oran, Constantine, Annaba et Alger.
M. Barkat a assisté, dans ce contexte, à une partie de la session de formation organisée au niveau de l’établissement d’Oran au bénéfice d’une cinquantaine de médecins. Ces formations, à l’instar de celle d’Oran qui est consacrée à la radiothérapie, "sont animées par des spécialistes algériens jouissant d’un niveau de compétence reconnu à l’échelle internationale", a indiqué le ministre.
Des cycles de perfectionnement sont également programmés au profit d’autres acteurs du secteur tels les physiciens qui interviennent notamment dans la gestion du matériel d’imagerie médicale dont des scanners de dernière génération.

Par : Ines Amroude

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel