Le Midi Libre - Sport - «On est prêtes à 70%»

Edition du 7 Avril 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Nassima Dob, capitaine d’équipe du GSP
«On est prêtes à 70%»
7 Avril 2010

L’internationale algérienne Nassima Dob que nous avons rencontrée une journée avant le départ de son club à Ouagadougou nous a confirmé que «les filles sont prêtes à 70%» les 30% restants, selon cette excellente joueuses, «dépendront des conditions dans lesquelles se déroulera la compétition». Toujours dans le même sens, Nassima Dob dira : «je peux vous dire que on a effectué une bonne préparation physique et même sur le plan psychologique, le moral est au beau fixe». Selon cette joueuse, «tout l’effectif se porte bien, il n’y a aucune blessée. Notre équipe compte des joueuses qui ont de l’expérience, elles sont toutes jeunes et ont un avenir radieux devant elles». A l’instar de son entraîneur Karim Achour, cette athlète confirme de son coté que la tâche ne sera pas aussi facile. «La finale de la super coupe ne sera pas facile. On a déjà des informations concernant cette équipe angolaise qui a une bonne réputation au niveau africain; c’est un adversaire de taille, il sera très difficile à manier. Cette équipe a dépassé le niveau africain, mais, je pense que ces derniers temps on est au même niveau; la seule différence entre notre équipe et celle de l’Angola, c’est la participation dans les compétitions internationales. Sincèrement, on aura beaucoup de difficultés devant cette équipe. Cela ne veut en aucun cas dire qu’on perdra cette finale d’avance, l’équipe mettra toutes ses cartes en jeu pour arracher la victoire.» Contrairement à son entraîneur, Nassima Dob, affirme que la participation de son club à ces joutes africaines est le premier et l’essentiel objectif après, selon elle, «le championnat national et la coupe d’Algérie. Rien n’empêche qu’on jouera ces rendez-vous africains avec une ferme intention de les remporter mais en cas de défaite, ce n’est pas la fin du monde. L’équipe est prête pour la victoire et même pour la défaite». L’espoir de Nassima Dob est accroché à la coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupes, car selon elle, «il y aura plus de matches à jouer lors de cette compétition, et si on perd une rencontre on peut gagner une autre, donc on aura plus de chances. On jouera toutes nos chance afin d’atteindre la finale pour maintenir toujours notre classement au niveau africain, à savoir la deuxième place arrachée lors de la précédente édition.» Concernant le niveau africain cette joueuse qui a participé avec la sélection nationale au championnat d’Afrique des nations en terre égyptienne confirme que «le jeu des équipes africaines n’est plus uniquement dans l’engagement physique; actuellement le jeu de ces équipes notamment celles de l’Angola, du Cameroun et de la côte d’ivoire, se base essentiellement sur le téchnico-tactique » a-t-elle conclu. M. S.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel