Le Midi Libre - Midi Est - Rénovation du CW 123

Edition du 7 Fevrier 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




GUELMA, Ain-Larbi, réseau routier
Rénovation du CW 123
7 Fevrier 2010

Distante de 31 kilomètres de Guelma, rattachée à la daira de Ain-Makhlouf, la localité rurale de Ain-Larbi, perchée à plus de 1.050 mètres d’altitude, est réputée pour son relief montagneux et ses hivers rigoureux. Le sanatorium réalisé durant l’occupation coloniale pour accueillir les malades atteints de maladies pulmonaires, a été aménagé en hôpital et il rend d’appréciables prestations aux autochtones ,essentiellement des fellahs qui s’adonnent aux travaux agricoles et à l’élevage.
Cette commune, qui regroupe de nombreuses mechtas éparses, avait bénéficié de l’alimentation en gaz naturel suite à la visite officielle du président de la République, effectuée fin juin 2003 dans la wilaya de Guelma et qui avait octroyé un programme complémentaire à la région. Ain-Larbi a longtemps souffert de son isolement car le CW 123 qui la relie au chef-lieu de wilaya était dans un état déplorable. Les transporteurs publics rechignaient, voire refusaient de desservir cette destination car les pannes et les frais de réparation des véhicules dissuadaient les plus téméraires. Toutefois, ce tronçon routier avait fait l’ objet de travaux de réhabilitation en plusieurs tranches voilà plusieurs années. Au fil du temps et consécutivement à une qualité des travaux peu rigoureuse, ce chemin de wilaya commençait à se détériorer au grand dam de la population et des automobilistes .
Dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014 , les pouvoirs publics ont alloué une enveloppe de 51 milliards de centimes afin de rénover sérieusement ce CW 123. D’ autre part, Ain-Larbi a bénéficié de l’inscription d’un second collège, sachant qu’un lycée a ouvert ses portes en esptembre dernier. Il a été retenu la réalisation de l’ AEP, de l’assainissement, du désenclavement et de l’électrification de six mechtas, d’une cantine scolaire, d’un stade communal, d’une salle polyvalente, de l’équipement de la salle de soins de Babouche, de l’extension du gaz naturel à l’agglomération Belhachani et de quotas de logements toutes formules confondues. Une étude de la zone touristique sera lancée cette année pour revaloriser cette région qui possède d’indéniables atouts.
H. B.

Par : HAMID BAALI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel