Le Midi Libre - Midi Centre - Deux nouveaux projets pour plus de fluidité

Edition du 7 Fevrier 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




HADJOUT (TIPASA), Trafic routier
Deux nouveaux projets pour plus de fluidité
7 Fevrier 2010

Selon la Direction des travaux publics de la wilaya de Tipasa, la daïra de Hadjout vient de bénéficier d’un projet de contournement de sa ville et d’une seconde opération portant sur le dédoublement de la RN 67. Ces deux projets, qui ont été crédités d’une dotation budgétaire de 400 millions de dinars, permettront, une fois opérationnels, de décongestionner la ville de Hadjout et d’assurer une meilleure fluidité du trafic au niveau des RN 42 et 67.
La RN 67 fera, elle aussi, l’objet d’une opération de dédoublement avec le lancement, prochainement, d’une étude pour la réalisation de 40 km lesquels lui permettront d’être reliée à la limite de la wilaya d’Alger. Des travaux de réhabilitation d’un tronçon de 8 km de la RN 11, venant de Hadjout vers le chef-lieu de la wilaya, seront également lancés incessamment, ont précisé les responsables de la DTP. La rectification de virages, en particulier celui du tronçon enjambant l’oued de Bouhardoun, situé non loin du village Errahaba, dans la commune de Hadjout, considéré par les responsables de la wilaya comme étant un ’’point noir’’, au regard des accidents qui y sont très fréquents, constitue la priorité des responsables en charge du secteur. Les travaux de suppression du virage suscité, en tête d’épingle, ont été lancés en 2009 au grand soulagement des automobilistes et autres usagers de ce tronçon qualifié "d’accidentogène" par les voyageurs. La daïra de Koléa, qui a bénéficié d’une opération de contournement au sud de la ville, ainsi que les daïras de la partie ouest de la wilaya avec l’aménagement de la RN 11, notamment l’élimination d’un point noir à Larhat sur 12 km, sont les autres agglomérations touchées par le programme de réhabilitation et de modernisation du réseau. L’étude de réhabilitation des CW 03 et 04, qui relient la wilaya de Tipasa à celle d’Aïn Defla et dont l’état a atteint un taux de dégradation très avancé, a été retenue pour l’année 2010. Cette opération, pour laquelle une enveloppe de 250 millions de dinars a été dégagée, portera en priorité sur la réalisation d’un viaduc reliant Aghbal à Bouhriz, deux localités qui connaissent d’importantes opérations de désenclavement.
N. M.

Par : Nesrine MELLOUK

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel