Le Midi Libre - Supplément Automobile - Une baroudeuse bercée de confort

Edition du 9 Janvier 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Essai de la Peugeot 308 Féline 2.0 HDi 136 ch
Une baroudeuse bercée de confort
5 Janvier 2010

Après avoir procédé aux essais de la Peugeot 308 HDi 1.6 et 1.6 essence au sud algérien puis la 308 SW 1.6 HDi 90 ch, nous avons choisi de tester pour vous le dernier modèle de la gamme 308 chez Peugeot Algérie. En effet, avec la motorisation 2.0 HDi 136ch, la Peugeot 308 est la plus riche sur le marché algérien dans son segment et considérée aussi comme le véhicule le plus vendu dans sa catégorie. Normal, puisqu’il a hérité de la notoriété de l’ancienne 307 tout en exploitant les atouts de sa devancière à succès.

A part la nouvelle motorisation, rien de nouveau chez la belle française en terme de design. La 308 qui incarne la nouvelle identité futuriste de la marque au lion garde fidèlement sa silhouette élancée, sa bouche béante avec de grandes entrées d’air et un nez saillant devançant sa sculpture musclée qui fait d’elle une architecture moderne et dynamique.

Style
La face avant de la «belle bête» reflète ainsi sa tonicité et sa puissance approuvées déjà par des experts en la matière. En s’installant à bord de la 308 on est vite envahi par une impression de confort qui n’a rien à envier à ses concurrentes. La face arrière, quant à elle, reste la même avec les mêmes courbes descendantes vers le pare-choc couleur caisse. Ses lignes fluides ne font que l’embellir davantage et lui procurent l’image d’une sportive agressive. Ergonomique et confectionnée avec des matériaux de qualité, la planche de bord est garnie d’un plastique agréable au toucher et les autres commandes se parent d’un plastique de qualité aussi. On constate aussi que les cadrans du poste de pilotage ont été bien arrangés et bien placés, et les matières utilisées sont presque de type premium.

Confort
L’habitabilité de la berline compacte est impressionnante tandis que la position de conduite est correcte et bienséante. En somme, l’habitabilité est généreuse à l’avant comme à l’arrière. En matière des aspects pratiques, la 308 renferme plusieurs espaces de rangements utiles dans la vie de tous les jours. Ces espaces ont été bien pensés et en nombre suffisant.
Le coffre, modulable et volumineux, peut contenir plusieurs bagages. Reste enfin le point de la qualité perçue où il faut bien admettre que les progrès réalisés sur ce point par la marque sochalienne sont spectaculaires. Le confort du véhicule est appuyé par une longue liste d’équipements on citera à titre d’exemple, l’ordinateur de bord, les vitres avant et arrière électriques, les rétroviseurs électriques, jantes alliages 16 pouces, ABS, AFU (assistance au freinage d’urgence), REF (répartiteur électronique de freinage), 6 airbags (fronteaux, rideaux et latéraux), détecteur de pluie, allumage automatique des feux, toit panoramique, radio CD et commandes au volant, et climatisation automatique bi-zone.

Motorisation
Sous le capot de cette 308, un 2.0 HDI de 136 ch FAP à 4.000 tr/mn fournissant un couple de 320 Nm dès 2.000 tr/min. Avec ce bloc puissant, au fil des kilomètres nous avons constaté de la souplesse et de la vigueur dans son rendement. Le 2 litres diesel de la 308 se montre de plus, d’un silence impressionnant : quasiment inaudible au ralenti. Tellement silencieux qu’on dirait que le propulseur n’est pas un diesel mais un essence.
Un confort de plus. La boîte manuelle à 6 rapports bien étagée montre toujours un point négatif. Celui du passage de la première à la deuxième vitesse, un passage lourd par rapport au passage de la deuxième à la troisième. En terme d’accélération, la compacte sochalienne effectue de 0 km à 100km/h en 9,5 secondes.

Tenue de route
La Peugeot 308 a hérité de l’excellent châssis de son aînée la 307, qui nous donne toujours le plaisir de conduire. Avec un tel châssis réglé au millimètre près, la Lionne féroce sur la route nous a procuré réellement un plaisir de conduite sur les petites routes, sur les voies rapides mais aussi dans l’angoisse de la circulation urbaine des villes comme Alger et Blida. La tenue de route de la belle Lionne est vraiment remarquable, rien à reprocher à sa tenue. Avec celle-ci, le conducteur et le véhicule ne font qu’un. Dans le véhicule, il n’y a pas que la tenue de route mais aussi le système de freinage. Si on pouvait dire quelque chose sur ce dernier, on dirait seulement « quel freinage ». On retrouve une excellente assistance electro-hydraulique qui offre une très bonne précision sans pour autant être trop assistée à basse vitesse.
Un système de très haute technologie que Peugeot réussit bien, puisqu’à chaque freinage il y a eu du répondant. Autre point agréable de la française, sa suspension. Ses suspensions fermes nous ont procuré du confort lors de notre roulement tout au long des 450 km parcourus. Et son moteur montre une belle souplesse sur la route. Avec des atouts pareils, les occupants de la berline compacte auront une sensation de sérénité.
La 308 HDi 2.0 de 136 ch est proposée par Peugeot Algérie au prix de 2.119.000 DA.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel