Le Midi Libre - Sport - Rabah Saâdane fait le point

Edition du 9 Janvier 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Rabah Saâdane fait le point
9 Janvier 2010

Lors de l’émission de Mâamer Djebbour sur les ondes de la chaîne 3, Rabah Saâdane a abordé tous les points suscitant l’intérêt des Algériens qui suivent de près leur équipe nationale. Dans sa longue intervention, le cheikh a insisté sur six points, qui sont les suivants :

Le stage : «Une excellent
préparation »
Avant toute chose, le coach a parlé du stage de préparation des Verts au Sud de la France. Certains ont critiqué le lieu du stage. Pour eux, le fait de choisir la France n’arrange pas les affaires des Fennecs qui vont effectuer un safari africain. Saâdane dira à cet effet : «on a fait une excellente préparation.
Je tiens à expliquer le choix du Sud de la France. En fait, les conditions de froid permettent de doubler le temps des entraînements. J’ai fait travailler mon groupe pendant 2h de temps. Alors que dans un pays chaud, je ne pouvais le faire. Sincèrement, je suis satisfait de la charge de travail effectuée», avant de renchérir : « à la fin de ce stage, on a les 20 joueurs, aptes pour la compétition, toujours dans leur excellente forme. Pour les trois autres, Dieu merci, ils sont opérationnels. En plus, en France, on a eu l’aide des autorités qui ont tout fait pour qu’on soit dans de meilleures conditions. D’ailleurs, je peux vous dire, qu’on a donné une très belle image de l’Algérie. En tous les cas, en ce qui concerne le stage, je dirais qu’il a été très bon pour nous.» Effectivement, les Verts ont tous apprécié le Sud de la France, surtout qu’on sait que la plupart des Verts résident dans ce pays.

L’affaire de sa prétendue démission : «Je n’ai jamais pensé à partir»
Il s’est beaucoup dit sur le fait que Rabah Saâdane songerait sérieusement à partir. L’information avait fait le tour, et les Algériens s’interrogent sur ce point, Saâdane a voulu éclairé l’opinion public en déclarant : «Je n’ai jamais songé à partir. Je me demande comment certains journaux ont-ils tiré des conclusions sans que je n’y ait dis quoi que se soit. Pourtant, je n’ai jamais évoqué ce point avec quiconque.
Je me demande pourquoi, on veut nous casser.» Saâdane ne quittera pas ses enfants. Il veut continuer à faire ce qu’il faut pour que l’Algérie retrouve sa véritable place dans le monde du foot.
La "crise" : «Certaines
personnes veulent semer la zizanie »
Dernièrement, les Algériens ont eu tellement peur de voir une implosion au sein de la famille des Verts qu’ils ne cessent de se questionner vraiment sur l’avenir de ce "bébé" qui a grandi d’une façon exceptionnel lors des éliminatoires. Le coach a déclaré dans ce sens : «Il n’y a jamais eu de gros problèmes. Ce sont certains quotidiens qui ont parlé d’implosion, alors que le feu n’était pas en la demeure. Le groupe se porte bien, le moral est au beau fixe. Il y a eu certes certains points qu’on a éclaircis lors de réunions. Comme l’affaire des sponsors. Raouraoua a clarifié ce point et celui du règlement intérieur que tout le monde a approuvé par la suite. Pour ce qui est des primes, le président Raouraoua a fixé le barème des primes pour la CAN; le groupe n’a pas été contre. Car, tout le monde fait passer l’intérêt de l’équipe avant toute autre chose. Pour ce qui est de l’équipement Puma, tout va pour le mieux. Il y avait des problèmes de tailles qu’on a résolus et tout rentre dans l’ordre. On a reçu d’autres équipements et rien ne pousse donc à dire que l’EN est au bord de l’implosion. Je dirais que certaines personnes veulent semer la zizanie. »

Les blessés : «Antar, Meghni et Saïfi seront dans les 18 face au Malawi»

Pour le coach des Verts, il était important de parler des blessés. Il dira dans ce sens : « D’après des tests médicaux, Antar se porte bien. Il est rétabli à 100%. Il faut juste qu’il travaille pour retrouver sa forme. Pour Meghni, il est rétabli de sa tendinite et il travaille pour retrouver sa forme. Par contre, Saïfi avait une angine qui l’avait cloué pendant 48h au lit avec une forte fièvre. Il est guéri et a intégré le groupe. Ce que je peux vous dire, c’est qu’on sera en Angola avec 23 joueurs aptes au service. Tout cela pour vous dire que Antar, Meghni et Saïfi seront dans le 18 face au Malawi ».
Ce qui veut dire que le coach pourrait faire rentrer les trois hommes si l’Algérie a besoin d’eux pour passer l’examen du Malawi. En fait, c’est une très belle information. Car, tout le monde craignait de voir Antar passer outre la CAN. Comme l’avait affirmé le staff médical de Bochum.
Le favori pour le titre : «La Côte d’Ivoire, le Cameroun ou le Ghana»
Pour Saâdane, le favori pour le titre ne peut êytre que : «La Côte d’Ivoire, le Cameroun ou le Ghana. Ce sont à mon avis, les favoris pour décrocher le titre. » Puis, le coach parlera des rendez-vous de sa troupe lors du 1er tour. Il dira : «le Malawi est à un niveau moindre par rapport à l’Angola et le Mali. Mais, c’est un groupe organisé et discipliné et c’est ce qui fait sa force. Il donnera du fil à retordre aux trois autres concurrents. Le Mali est l’équipe qui compte les meilleures individualités, mais son problème réside dans le jeu collectif. L’Angola par contre, n’a pas de grosses pointures, mais, c’est un groupe organisé et qui sera soutenu par tout son public. C’est ce qui fait d’elle un adversaire de taille.» Donc, toutes les équipes seront difficiles à manier, mais le coach aurait, apparemment, dans sa tête les solutions pour mettre ko ses rivaux.

L’objectif de l’Algérie : «Aller le plus loin possible »
Pour clore la discussion, Saâdane évoquera les objectifs des Verts dans cette CAN : «notre objectif est d’aller le plus loin possible dans cette CAN. Il faut gérer match par match et faire le nécessaire pour aller le plus loin possible. Si, je reste prudent dans mes propos, c’est tout simplement, par ce que je ne veux pas promettre la lune sans pouvoir l’offrir. Il faut que cette CAN permette au groupe de bien préparer la coupe du monde.» En somme, Saâdane a évoqué tous les points, même ceux qui fâchent. Car, il veut se concentrer sur la CAN sans se prendre la tête à cause des mensonges qui sont montés en toutes pièces par certaines personnes qui ne veulent que la perte de l’EN.
M. Y.

Par : Mehdi Yamani

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel