Le Midi Libre - Midi Centre - Les routes plus meurtrières en 2009

Edition du 9 Janvier 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




CHLEF, Bilan annuel de la Protection civile
Les routes plus meurtrières en 2009
9 Janvier 2010

Selon un point de presse tenu par la direction de la Protection civile de la wilaya de Chlef, le bilan de l’année 2009 a connu une hausse du nombre d’interventions qui a atteint 18.276 contre 15.464 en 2008. Plus en détail, le chargé de la communication, le capitaine A. Meddah, fait état de 542 accidents de la route ayant entraîné 85 décès et 1.137 blessés. On enregistre 30% des accidents survenus sur l’autoroute après son ouverture à la circulation routière au mois de mars. A noter que le nombre des morts pourrait être appelé à être revu à la hausse du fait que beaucoup de blessés évacués vers les hôpitaux succombent après leurs admissions dans les services des urgences. L’autre phénomène qui prend de l’ampleur est celui du suicide où les sapeurs pompiers ont dû intervenir pour sauver 11 personnes d’une mort certaine et transporter vers les morgues des différents hôpitaux les dépouilles de dix personnes qui se sont donné la mort soit par pendaison soit en se jetant dans le vide ou en absorbant des produits toxiques. En 2008, la Protection civile a enregistré 21 cas de tentatives de suicide dont quatre personnes sont arrivées à leurs fins. Sur le chapitre des asphyxies, la Protection civile déplore la mort de 19 personnes contre 11 en 2008. A ce sujet, une campagne de sensibilisation est menée depuis une semaine visant particulièrement les établissements scolaires. Le bilan fait également état de la découverte de 7 nouveaux-nés dont 3 ont été malheureusement retrouvés morts. Au volet intoxication, on notera que 117 personnes ont été intoxiquées par des denrées alimentaires périmées consommées généralement lors de fêtes. Au sujet des inondations, la Protection civile a effectué 80 sorties pour porter aide et assistance aux sinistrés notamment dans les communes les plus touchées à savoir Chlef, Ouled-Fares et Zéboudja. Cependant, si on ne déplore aucune victime, il est important de signaler que 111 familles se sont retrouvées sans toit.
B. O.

Par : Bencherki Otsmane

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel