Le Midi Libre - Supplément Sport - «Nous n’avons pas droit à l’erreur face à l’ASO»

Edition du 24 Septembre 2009



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Bettoumi:
«Nous n’avons pas droit à l’erreur face à l’ASO»
24 Septembre 2009

L’ex-joueur du MCEE, qui a choisi le MCO depuis cet été, ne veut pas parler d’échec. Pour lui, le MCO ne tombera pas dans les filets de Chlef. Surtout que ce dernier a été, il y a deux ans, le bourreau de cette même équipe oranaise.

Midi Libre : Vous allez affronter l’ASO dans un match explosif pour le compte de la 7e journée…
Benttoumi : Effectivement, le match sera très difficile. Ce genre de matches a toujours un cachet spécial. Car, c’est un derby et chaque équipe à besoin de points pour gagner en confiance. La victoire est impérative pour nous. Ça se jouera chez nous. Donc, pas droit à l’erreur face à l’ASO.

Vous êtes appelés à renouer avec la victoire après les deux derniers échecs, contre l’USMAn et le CABBA, n’est-ce-pas ?
Effectivement, on a fait un faux pas chez nous. Puis, on s’est déplacé à Bordj pour y affronter le CABBA. On a perdu ce rendez-vous aussi. Cela dit, ce n’est pas pour cela qu’on va perdre confiance. On a une force mentale qui va faire la différence face à l’ASO. Cela dit, c’est le premier match après les fêtes de l’Aïd, il faut le gagner pour que notre public retrouve la joie. C’est notre cadeau et cela même si ce cadeau est venu tardivement.

Affronter l’ASO est un match spécial dans la mesure où cette équipe a été le bourreau, il y a deux ans de cela, des Oranais…
Je sais que le MCO va jouer son va-tout face à Chlef. L’OMR et le WAT étaient sûrs de quitter la D1. Mais, pour le troisième relégable, ça se jouait entre le MCO et l’USMB. L’ASO a contraint le MCO au partage de points, ce qui a obligé les Hamraouas à quitter la D 1.

Ce qui pousse à dire que la pression sera énorme sur vos épaules…
On ne va pas se mettre une pression supplémentaire. On ne fera pas de calculs. On s’est préparé comme il se doit pour l’occasion et on fera ce qu’il faut pour battre l’ASO. On doit se racheter et il n’y a pas mieux que de faire plaisir à nos fans en s’offrant l’ASO.

Comment se présente pour vous le match contre l’ASO ?
Un match âprement disputé. L’ASO veut confirmer sa victoire. Nous, on veut les trois points et cela peu importe pourquoi ou comment. C’est simple gagner coûte que coûte. Car, seul le succès est acceptable.

Par : M. Y.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel