Le Midi Libre - Midi Associatif - Des sourires à distribuer

Edition du 24 Septembre 2009



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Mots Sur Maux
Des sourires à distribuer
23 Septembre 2009

"Sourires d’enfants" est un groupement de personnes bénévoles réunies autour d’une même cause et qui accomplissent des initiatives charitables et nouvelles envers les enfants malades et défavorisés des centres hospitaliers et assistanats de notre pays ; mais avant tout, "Sourires d’enfants" est une équipe dynamique avec beaucoup de solidarité et d’entente et des membres qui s’entraident à changer et améliorer les choses ainsi que distribuer les sourires.
"Sourires d’enfants" a déjà organisé plusieurs actions caritatives, culturelles, estudiantines et scientifiques et s’est engagée avec plusieurs partenaires dans des projets à longs termes.
«Faisons sourire les enfants malades»:
Organisées tout au long du mois du Ramadhan et en collaboration avec plusieurs associations d’Alger et des autres wilayas aussi, les fêtes avec les enfants malades des hôpitaux pédiatriques ont eu un très grand succès. Durant ces soirées, plus de 30 membres de l’association, guitaristes, chanteurs, animateurs pour enfants ainsi que l’équipe médicale ont participé à l’organisation et le suivi des festivités qui sont devenues un événement très attendu par les enfants malades. La clôture du mois de Ramadhan a eu lieu la veille du 27e jour ( Laylat el qadr) en compagnie des enfants, les membres de l’association, les médecins, les sympathisants de l’association et les parents des enfants ou comme chaque soir il y a eu des animations, une collation et distributions de cadeaux. Nos objectifs restent un peu loin à atteindre parce que nous souhaitons tous réaliser à ce noyau de la société «les enfants», qui eux décideront pour cette Algérie plus tard et qui, avec une bonne prise en charge, définiront le futur et l’avenir de ce pays et pour cela il faut que tout le monde se mobilise pour soigner nos enfants malades, sécher les larmes de nos orphelins et surtout dépasser les tabous de notre société pour laisser vivre nos enfants victimes d’ignorance ou de la situation sociale, nés de pauvreté, de prostitution ou de terrorisme et leur donner la vie et le sourire si on veut avoir une autre génération pleine d’énergie et de bonté.

Par : MERIEM M. Vice présidente de l’association "Sourires d’enfants"

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel