Le Midi Libre - evénement - Intensification de la coopération bilatérale

Edition du 24 Septembre 2009



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Journées Italiennes d’Oran
Intensification de la coopération bilatérale
24 Septembre 2009

La ville d’Oran accueillera, du 4 au 7 octobre prochain, une manifestation riche en activités économiques et culturelles. Organisée par l’ambassade d’Italie, en collaboration avec l’Agence nationale du développement de la PME, ces journées italiennes s’inscrivent dans le cadre de la politique de la promotion italienne en Algérie. «Ces quatre journées sont consacrées, notamment, à la culture italienne et surtout à la relance des projets d’ordre économique», a déclaré, hier à Alger, l’ambassadeur d’Italie, Giampaolo Cantini, lors d’une conférence de presse en prévision de cet événement. En effet, cette manifestation comprendra notamment une série d’interventions, présentations et autre table ronde à caractère économique, des rencontres bilatérales entre des entreprises algériennes de la région et des entreprises italiennes. Il faut dire que ce rendez-vous se présente comme une occasion majeure pour relancer quelques coopérations bilatérales entre les deux pays, notamment, dans les domaines agroalimentaire, hydraulique et en BTPH. A ce propos, l’ambassadeur a confirmé la signature très prochaine d’un éventuel accord sur la production de lait en Algérie dans le but de réduire les importations de ce produit à large consommation. En outre, il faut dire que l’année 2009 est marquée par une intense activité promotionnelle de l’Italie en Algérie qui se trouve confortée par des échanges commerciaux. Durant le premier semestre, il a été enregistré une progression de 9,5% par rapport à la même période de l’année 2008. «60% des exportations de l’Italie vont vers l’industrie algérienne pour un montant global estimé à 2,5 milliard de dollars. En revanche, le taux d’importation italienne en provenance d’Algérie sont évalué a 4 milliard de dollars» a indiqué Samuelle Porsia, directeur de l’ICE. Quant au taux d’investissement, il est estimé à 70 millions de dollars (hors hydrocarbures), a-t-il ajouté. Il est à signaler, à ce titre, que l’Italie est le deuxième fournisseur de l’Algérie après la Chine. A ce propos, l’ambassadeur a admis que les entreprises chinoises constituent des concurrents coriaces sur le marché national. «C’est une compétitivité ouverte dans laquelle nos entreprises sauront s’imposer» a lancé l’ambassadeur. La présence économique italienne en Algérie a considérablement augmenté ces dernières années et atteint le nombre de 150 sociétés dont 40% opèrent dans le secteur du BTPH et 20% dans différents secteurs (PME, services, plastique, imprimerie, etc.). «Sept sociétés italiennes déjà installées en Algérie prendront part à ces journées » a-t-il précisé. Par ailleurs, diverses activités à caractère culturel, auront également lieu, en l’occurrence, des concerts de musique, pièces de théâtrales et projections de films. «Dans le cadre du transfert du savoir-faire, nous avons programmé un cycle de formation à travers des Master Class, assurés par de célèbres artistes Italiens» a précisé la directrice de l’Institut italien de la culture à Alger, Mme Maria Battaglia.

Par : Amel Benhocine

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel