Le Midi Libre - Monde - Téhéran remet un message mais pas de réponse

Edition du 6 Août 2008



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Iran-nucléaire
Téhéran remet un message mais pas de réponse
6 Août 2008

L’Iran n’a pas répondu, dans un message transmis hier, à l’UE, à l’offre des grandes puissances pour résoudre la crise sur son programme nucléaire, ouvrant la voie à l’étude de nouvelles sanctions pour le contraindre à suspendre son enrichissement d’uranium. Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et l’Allemagne attendaient depuis samedi une réponse à leur offre, présentée le 19 juillet à M. Jalili. Les directeurs politiques des Six, réunis lundi en conférence téléphonique, avaient convenu de «prendre d’autres mesures contre l’Iran» si Téhéran n’apportait pas une réponse positive «claire» à leur offre de coopération Les grandes puissances ont offert une alternative à l’Iran: ou il accepte la coopération et suspend ses activités controversées d’enrichissement de l’uranium, que les Occidentaux soupçonnent d’être destinées à acquérir l’arme nucléaire, ou il fait face à des sanctions croissantes de la communauté internationale. A Bruxelles, l’entourage de M. Solana a fait savoir que son entretien téléphonique lundi avec M. Jalili n’avait «pas été concluant». Une récente déclaration de la plus haute autorité de l’Etat iranien laissait présager de la «non-réponse» apportée hier. L’Iran fait déjà l’objet de trois séries de sanctions à cause de son refus de suspendre l’enrichissement d’uranium.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel