Le Midi Libre - Santé - Les bienfaits des vitamines

Edition du 15 Septembre 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Les bienfaits des vitamines
9 Septembre 2007

vitamine : du latin vita, vie et de l’anglais amine, ce terme désigne une substance sans valeur énergétique mais indispensable au bon fonctionnement de l’organisme qui ne peut pas les synthétiser. D’où l’intérêt d’adopter une alimentation variée et équilibrée afin de couvrir les besoins et d’éviter les carences qui entraînent divers troubles et maladies.
Le rôle des vitamines
Les vitamines jouent un rôle important dans l’organisme : elles interviennent dans de nombreuses réactions chimiques, entrent dans la constitution de certaines membranes cellulaires, aident à la production d’énergie, luttent contre les infections en renforçant l’organisme, interviennent dans la fabrication des neuromédiateurs, permettent la réparation de tissus abîmés, préviennent le vieillissement prématuré et l’apparition de certaines maladies… Mille bonnes raisons de ne pas laisser s’installer de carence !
où les trouver
Les vitamines sont présentes dans les produits d’origine végétale (fruits, légumes, céréales, légumineuses…) et animale (viandes, poissons, œufs, produits laitiers… ), dans certaines épices et aromates (le persil, par exemple, est très riche en vitamine C et E). Certaines sont dites liposolubles, parce qu’elles sont solubles dans les graisses (vitamines A, D, E, F, et K) ; d’autres sont hydrosolubles (solubles dans l’eau) : ce sont les vitamines du groupe B et la vitamine C.
Savoir les préserver
Les vitamines sont fragiles et ont tendance à se dégrader à la cuisson ; il convient donc de privilégier les modes de cuisson rapides (vapeur, wok, papillote… ) et de consommer les aliments sitôt cuits. Attention également au stockage : les vitamines se dégradent rapidement sur les étals des marchands. En cas de doute sur la fraîcheur des denrées proposées, mieux vaut opter pour des produits surgelés : les aliments sont traités et congelés très rapidement, ce qui permet de préserver la plupart des vitamines. Autres astuces : privilégier les emballages qui protègent de l’air et de la lumière et éviter de laisser fruits et légumes, riches en vitamines hydrosolubles, stagner dans l’eau au moment du nettoyage, faire l’impasse sur le blanchiment dans l’eau bouillante (action qui consiste à plonger brièvement les aliments crus afin de les raffermir et de les épurer) : ils perdent ainsi une grande partie de leurs précieuses substances.
Vitamines antioxydantes
Les substances antioxydantes s’opposent aux effets des radicaux libres qui, s’ils envahissent l’organisme de manière excessive (via la pollution, les substances chimiques comme les conservateurs contenus dans certains aliments, les herbicides et pesticides, le tabac, l’exposition intempestive au soleil…), peuvent provoquer de nombreuses maladies en s’attaquant aux membranes cellulaires.
Les substances antioxydantes s’opposent aux effets destructeurs des radicaux libres en modérant leurs dommages, restaurant les lésions subies par les cellules, éliminant les déchets, entravant le phénomène d’oxydation… Chefs de file de ces substances antioxydantes : les vitamines A, C et E. On trouve de la vitamine A dans les produits laitiers, le jaune d’œuf, le foie, les poissons gras… et des caroténoïdes, précurseurs de la vitamine A, dans tous les fruits et légumes à chair orangée. Le kiwi, les agrumes, le cassis, mais aussi le chou, le persil… regorgent de vitamine C. Quant aux huiles végétales, quelles qu’elles soient, elles sont une source incontestable de vitamine.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel