Le Midi Libre - Midi Est - 9 millions de litres de lait cru collectés

Edition du 15 Novembre 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Boumerdès, production record en 6 mois
9 millions de litres de lait cru collectés
29 Juillet 2013

Un volume de plus de 9 millions de litres de lait cru de vache a été collecté à Boumerdès durant le premier semestre 2013, indique-t-on jeudi à la direction des services agricoles (DSA), considérant cette production de "bon qualitatif" comparativement aux saisons écoulées.

Cette quantité de lait dépasse de loin celle collectée à la même période de l’année dernière, estimée à seulement 7 millions de litres, selon la même source, qui prévoit, "si le rythme de collecte est maintenu", une très bonne performance pour la filière "qui devrait dépasser, à la fin de l’année, l’objectif de 22 millions de litres fixés par son contrat de performance".

Parallèlement à cette amélioration dans l’opération de collecte de lait, la production de lait cru a enregistré un "bon qualitatif", comparativement aux saisons écoulées, en atteignant, à la même période, 24 millions de litres.

Un chiffre qui sera porté à près de 45 millions de litres, à la fin de l’année en cours, dont les objectifs fixés par le contrat de performance de la filière seront amplement dépassés, se félicite-t-on à la DSA.
Selon les informations fournies par la DSA, ce volume de lait collecté est le fait d’une quarantaine de collecteurs agréés, qui l’écoulent au profit d’unités de transformation des wilayas de Tizi-Ouzou (60%) et Boumerdès (30%), tandis que le reste est destiné aux wilayas d’Alger et Béjaïa.

Le lait non collecté étant destiné à la consommation personnelle et aux restaurants, signale-t-on.
Pour les responsables du secteur, cette amélioration dans la collecte de lait cru est le résultat direct des incitations financières introduites au profit de la filière.

La facilitation des procédures administratives qui a fait que de plus en plus de personnes s’orientent vers cette profession (soit près de 2.500 éleveurs recensés), et l’introduction de méthodes modernes d’exploitation, ont été, également, citées comme des facteurs ayant contribué à cette performance.
Le développement du cheptel bovin de la wilaya, est l’autre facteur à l’origine de la progression de la filière, qui compte 16.000 têtes bovines actuellement, dont 10.000 vaches laitières à haut rendement lactaire, contre 4400 têtes en 2008.

Par : APS

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel