Le Midi Libre - Midi Est - Deux nouveaux barrages à l’horizon

Edition du 13 Novembre 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Secteur de l’hydraulique
Deux nouveaux barrages à l’horizon
19 Juillet 2010

La tendance de la wilaya de Souk-Ahras va vers le secteur de l’hydraulique avec 2 nouveaux barrages afin de mettre fin aux perturbations dans la distribution dues parfois à la sécheresse. Le plus important de ces barrages est celui de Oued Djedra à l’est de la wilaya dont les travaux sont en cours.

Après des décennies d’hibernation et de sous-développement, la wilaya de Souk-Ahras a fait depuis quelques années un saut important dans le développement tout secteur confondu, surtout en infrastructures, en témoignent le réseau routier moderne, les établissements scolaires, universitaires et hospitaliers ainsi que les milliers de logements construits durant le quinquennal écoulé.
Une petite analyse des programmes de l’actuel quinquennal 2010/2014 montre clairement la tendance de la wilaya de Souk-Ahras vers le secteur de l’hydraulique avec 19,878 milliards de dinars alloués tout en maintenant le cap vers celui du logement avec 32,542 milliards de dinars.
Cette somme faramineuse réservée à l’hydraulique sera consacrée à l’alimentation en eau potable, au réseau d’évacuation des eaux usées, à la construction d’une autre station d’épuration, à la construction de retenues collinaires, de puits, et surtout au 2 nouveaux barrages afin de mettre fin aux perturbations dans la distribution dues parfois à la sécheresse.
Le plus important de ces barrages est celui de Oued Djedra à l’est de la wilaya dont les travaux sont en cours. D’une capacité de 32 millions de mètres cubes, ce barrage sera, selon le directeur de l’hydraulique, M. Said Ramoul, destiné à alimenter uniquement la ville de Souk-Ahras dont la population représente le quart des habitants de la wilaya qui renferme un demi million d’âmes.
L’importance de ce projet réside dans le fait que toute la réserve de l’ancien barrage de Ain Dalia (76 millions de mètres cubes) à l’ouest sera réservée à l’alimentation du nord et de l’ouest de la wilaya ainsi que les wilayas de Tébessa et Oum el Bouagui où le débit sera plus important.
Les régions sud de la wilaya sont quant à elles alimentées à partir des 56 forages de Taoura qui offrent quelque 500 litres/seconde/forage. Le secteur de l’agriculture sera à son tour renforcé par un second barrage à l’est de la wilaya. Le barrage de Oued el Guenam, avec celui de Oued Charef au sud (157 millions de mètres cubes) permettront d’augmenter la superficie des terres irriguées et contribueront ainsi à l’autosuffisance alimentaire en matière de produits agricoles, céréaliers, maraichers et l’arboriculture.

Par : Kaddour Mehri

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel