Le Midi Libre - Magazine - Comment rattraper une coupe ratée

Edition du 20 Septembre 2017



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Coiffure
Comment rattraper une coupe ratée
4 Janvier 2011

Cheveux trop effilés, permanente trop frisée, couleur ratée... Votre rendez-vous chez le coiffeur a viré au cauchemar ? Pas de panique, voici comment rattraper le coup !

Votre coupe est trop effilée
On peut redonner à la coupe une certaine géométrie et éliminer les pointes trop fines pour redonner un peu de densité aux cheveux. On peut aussi utiliser des produits coiffants qui vont gainer le cheveu et se sécher tête en bas pour apporter plus de gonflant. Enfin côté couleur, on peut recréer du volume en trompe-l’œil avec des jeux d’ombres et de lumière, en optant, par exemple, pour une coloration dégradée avec des pointes claires et des racines plus foncées.

Votre permanente est trop frisée
Si la permanente est trop serrée, on peut détendre la chevelure pour assouplir les boucles. On applique sur les cheveux le même produit qu’on a utilisé pour la permanente, mais cette fois-ci, on les peigne pour détendre un peu la matière capillaire et donner aux boucles un aspect plus maîtrisé.
Vos mèches sont trop épaisses
On préfère aujourd’hui utiliser d’autres techniques que les mèches, comme le balayage plus fin, mais si les mèches sont trop épaisses, on peut en refaire d’autres plus foncées, que l’on viendra fondre dans celles qui existent déjà. Attention, dans ce cas, c’est un vrai travail de coloriste qui nécessite des dosages spécifiques pour éviter que les pigments ne glissent au bout de trois ou quatre shampoings.

Votre carré est trop strict
Pas de soucis. Si le résultat paraît trop rigide, on peut toujours redégrader la coupe pour créer une forme différente. On peut aussi "retexturiser" l’ensemble, c’est-à-dire réeffiler les pointes pour casser le côté un peu trop strict de la coupe.
Conseil : Pour éviter ce genre de désagrément, il est important que le coiffeur prenne le temps de discuter avant de couper afin de s’assurer que tout le monde est bien d’accord sur le chemin à prendre. L’écoute fait partie du métier. Si ce n’est pas le cas, il ne faut pas hésiter à bien préciser ce que l’on veut vraiment.

Votre coloration
est trop foncée :
Quand la couleur est trop foncée, on peut "démaquiller" le cheveu. Cela permet d’estomper les pigments artificiels et de redonner un peu de lumière. Il existe des shampoings spéciaux qui font "dégorger" le cheveu. Mais on peut aussi réaliser un gommage, à l’eau d’abord, et si cela ne suffit pas avoir recours à des produits oxydants pour éclaircir la fibre. Attention, il faut y aller progressivement et en douceur pour ne pas trop agresser les cheveux, déjà fragilisés par la coloration.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel