Le Midi Libre - La 24 - Exploitation artisanale des mines d’amessmessa

Edition du 16 Septembre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Débat sur l’or du hoggar au forum de Beur tv et midi libre
Exploitation artisanale des mines d’amessmessa
20 Juin 2021

Étant dans une phase initiale d’exploitation artisanale en attendant une production à l’échelle industrielle à long terme, la mise en production minimale des mines d’or d’Amessmessa a suscité un réel engouement des jeunes de la région de Tamanrasset. Le responsable du projet d’exploitation des mines d’or au ministère de l’Énergie et des Mines, Samir Bouzar, a souligné l’ingénieuse concrétisation de cette mise en production des sites aurifères d’Amessmessa et l’implication des jeunes travailleurs de la région de Tamanrasset en mettant l’accent sur la détermination de ceux-ci à faire fructifier le site.

Il a précisé que "l’important consiste à persévérer dans la dynamique de création de petites entreprises avec le volet formation et le perfectionnement des entrepreneurs. Les chômeurs de Tamanrasset ont pu intégrer le monde du travail en s’insérant dans l’environnement des mines d’or en ce sens que le groupe Managem s’occupe énergiquement des sites aurifères en encourageant les jeunes à gérer les mines d’or". Pour sa part, le Président-directeur général du groupe "Managem" Algérie, a insisté sur "l’utilisation optimale des outils techniques et les équipements nécessaires pour mener à bien la réalisation de ce projet d’extraction d’or brut en offrant les ressources financières adéquates".

Il a rappelé que les potentiels aurifères de Tamanrasset et de Djanet offrent des opportunités importantes pour investir dans l’exploration de l’or brut. Il a préconis l’appui logistique et materiel des autorités compétentes pour soutenir les petites entreprises dans leurs activités Pas moins de 45 entreprises participent de manière artisanale dans ces sites de Tamanrasset en produisant des quantités d’or évaluées à 11 grammes par tonne. Le conférencier a mis en exergue la "valeur ajoutée matérialisée en investissant dans ce secteur d’activités prometteur pour la diversification économique en Algérie". Il existe des dividendes et un impact économique et social parmi les 220 très petites entreprises (TPE) qui travaillent en coopération avec 10 partenaires. Les promoteurs de ces sites aurifères tablent sur la création de 4.000 à 10.000 emplois à long terme. M.

Boukhami, un entrepreneur de Tamanrasset a affirmé que la vente de l’or de ces TPE à l’État est un rêve devenu réalité. "J’ai perçu l’argent de cette opération ayant impliqué 12 ouvriers et 4 partenaires" a-t-il affirmé. El Arkabi Abdellah a noté "l’ardeur des 45 travailleurs et 9 partenaires dans l’exploitation" en précisant qu’ils ont reçu l’argent de la part du groupe "Managem" sans "aucune forme de bureaucratie" tout en souhaitant le lancement de la phase industrielle . M. Moussaoui, quant à lui, affirme que le "site qu’il pilote est opérationnel à 100 %" en ambitionnant de passer de 50 à 200 travailleurs. Aussi, 90 entreprises de Tamanrasset, In- Guezzam et Djanet ont signé des contrats commerciaux avec "Managem". Les responsables des mines d’or d’Amessmessa et Tirek du Hoggar ont affiché leur optimisme concernant la réussite de ces projets aurifères en mettant en relief la volonté des autorités compétentes, la vivacité et l’entrain des jeunes ouvriers.

Par : Amar Aouimer

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel